Bienvenue dans le Carnet Bleu, mon nouveau blog !

Voilà un an que je réfléchis à rouvrir mon blog, une tâche que je repousse constamment à plus tard parce qu’il y a toujours plus urgent à faire. Pourtant, ça me paraissait quelque peu urgent, à l’heure où les réseaux sociaux font n’importe quoi et où les créateurs sur Internet, petits ou grands, désespèrent de voir le fruit de leur travail réduit en miettes alors qu’ils se consacrent à leur visibilité depuis des années.

Depuis un moment maintenant, je suis convaincue qu’il faut que nous nous réapproprions nos propres espaces, tels que les blogs, les sites personnels, les newsletters, au lieu de confier notre passion, notre travail, notre existence à des entreprises qui peuvent tout supprimer du jour au lendemain et qui, surtout, ne nous veulent pas du bien. Alors oui, c’est difficile de s’en passer, des réseaux sociaux, et je suis la première à le déplorer. Mais, vraiment, on peut encore avoir notre place à nous, en dehors, dans cette petite partie du Web qui héberge ceux qui créent, ceux qui réfléchissent, ceux qui sont un peu bizarres. Peut-être que vous n’avez pas connu cette époque bénie où chacun ou presque avait son blog pour y raconter sa vie ; moi, je l’ai connue, j’étais ado puis jeune adulte, et je peux vous dire que c’était chouette. D’ailleurs, imaginez, ce site va avoir 20 ans l’année prochaine !

 

Un nouveau design

Donc, je rouvre mon blog. Et pour l’occasion, j’ai refait entièrement mon site : je l’ai voulu immersif, tout en bleu, comme une plongée dans le rêve. Au revoir les designs sobres et tout blancs, moi je veux de la couleur, de la personnalité ! D’ailleurs, je ne peux que vous conseiller de le consulter sur un écran d’ordinateur, au lieu de le faire sur votre téléphone, car l’expérience n’en sera que meilleure. Il peut rester quelques petits soucis, comme des bugs d’affichage ou des images qui ne se mettent pas correctement, ne vous inquiétez pas, je réparerai ça au fur et à mesure.

 

Pourquoi un blog ?

Pour trois raisons :

  • Je l’ai déjà évoqué un peu plus haut, mais j’ai voulu reprendre un peu la main sur ma visibilité. Alors oui, je me doute que je ne gagnerai pas beaucoup en visibilité avec un blog, surtout depuis que Google a décidé d’implémenter son IA dans son moteur de recherches, au point que le référencement des sites a baissé de façon catastrophique. Mais le but n’est pas exactement là, puisque surtout, je veux avoir un endroit à moi sur les internets, que je contrôlerai comme je le souhaite, selon mes envies et sans suivre de tendances.
  • Les réseaux sociaux vont finir par disparaître. C’est logique, parce que rien ne dure, et à mon sens, c’est même souhaitable : ils ont causé tellement de mal à la société qu’il est temps qu’ils disparaissent. Je serai la première à sauter de joie lorsque Meta coulera ! Ce sera ainsi l’occasion de tout reprendre à zéro, ce qui sera plus facile avec un espace à soi.
  • Parfois, j’ai envie de raconter des trucs qui n’ont pas leur place sur mon compte Insta, ni même dans ma newsletter. Instagram est là pour ma « communication officielle » : c’est l’endroit où je fais le plus attention à mon image de marque, et ce n’est pas fait pour les réflexions, les coups de gueule, les expérimentations. Quant à ma newsletter, si elle prend une forme moins formelle, il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’un canal un peu « intrusif », c’est-à-dire que les abonné·es me font confiance pour leur envoyer un email directement dans leur boîte mail avec un contenu de qualité, plus « officiel » ici aussi. Au contraire de mon blog, que j’imagine comme un journal de bord, un carnet où je raconte ce qui me vient par la tête, râle quand j’en ai envie, expérimente des trucs, partage des bouts de projet en cours. Ce qui me permettra plus de liberté !

 

On trouvera quoi dedans ?

Des réflexions sur le fait d’être écrivaine et autrice indépendante, les boulots en cours, les échecs et les réussites, les coulisses, quelques secrets sur mes univers aussi, pourquoi pas, des textes inédits… En vrai, tout ça se construira au fur et à mesure. J’ai déjà quelques idées de sujets, et puis je reprendrai d’autres sujets abordés ailleurs (sur Insta ou la newsletter) pour les développer ici. D’ailleurs, n’hésitez pas à en proposer si vous en avez, ou à me poser des questions ! J’y répondrai avec plaisir.

Il y a déjà quelques articles sur le blog, qui datent d’il y a quelques années. Je compte les mettre à jour d’ici peu, notamment celui sur Notion ou sur ma manière de construire un plan de roman. Par contre, attention, car je ne parlerai pas de techniques d’écriture, ici ! Je ne me considère pas comme étant légitime à vous donner des conseils pour apprendre à écrire ou améliorer votre roman, ou comment le publier (que ce soit en maison d’édition ou en auto-édition). Je m’adresse en premier lieu aux lectrices & lecteurs de mes livres, ainsi que celles & ceux qui pourraient être intéressés de les découvrir !

La fréquence des articles variera, mais j’essaierai quand même d’en publier un par semaine. Pas tout de suite, toutefois, parce qu’il me reste encore un peu de travail à réaliser avant de prendre mon rythme de croisière.

Pourquoi le Carnet Bleu ?

Parce que mon journal créatif est un carnet bleu. Enfin, mon journal créatif… En vrai, j’ai beaucoup de mal à écrire dedans. Je voulais l’utiliser pour justement y mettre mes réflexions sur la créativité et l’écriture, et en faire un journal d’écriture aussi, pour tenir le compte de mes avancées, mais je n’arrive pas à trouver le temps. Tout est une histoire de bon créneau de temps chez moi, pour réussir à prendre des habitudes, mais cette habitude-ci, je n’ai pas encore réussi à la mettre en place. Ça viendra ! Dans mon Notion, j’ai aussi une page « Carnet Bleu », où je note toutes les idées qui me viennent en rapport à mes romans (celle-ci est bien bien utilisée par contre).

Ci-contre, le carnet bleu créatif (en dessous) et le carnet bleu personnel (au-dessus)

Voilà pour ce petit tour d’horizon ! Si vous souhaitez vous tenir au courant des publications du Carnet Bleu, il y a 4 solutions :

  • vous abonner au flux RSS du site
  • vous abonner par email grâce au formulaire ci-dessous (attention, il ne s’agit pas de ma newsletter)
  • vous abonner à la newsletter (dans laquelle je ferai chaque mois un récapitulatif des articles postés ici)
  • vous abonner sur Instagram

 

J’espère en tout cas que tout ça vous plaira autant qu’à moi ! N’hésitez pas à me dire ce que vous pensez du site, du blog, à me partager vos remarques, tout ça en commentaire :)

Abonnez-vous au Carnet Bleu par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail (vous ne serez pas abonné·e à ma newsletter).

11 réflexions sur “Bienvenue dans le Carnet Bleu, mon nouveau blog !”

  1. C’est vraiment très beau par ici. J’aime bien ta précision sur le fait d’apprécier ton espace sur un écran d’ordinateur. De mon côté j’en ai marre de devoir faire attention à l’aspect responsive de mon site, ce genre d’endroit n’est pas du tout fait pour un écran de smartphone. Toutefois les gens utilisent de moins en moins leur PC au profit de leur smartphone ou d’une tablette, c’est une problématique que je trouve très agaçante.

    Tes propos résonnent avec ceux de Marie / La Lune Mauve, elle et moi échangions tout à l’heure encore sur les réseaux sociaux et leur obsolescence programmée (je me plaignais de Threads sur Bluesky, c’est à se taper la tête contre un mur). J’aimerais vraiment que le blog redevienne à la mode, beaucoup trop de personnes intéressantes ont délaissé les leurs pour le côté pratique des réseaux et c’est difficile de leur en vouloir. Moi-même j’ai capoté.

    Ça me coûte de préférer l’Internet d’avant, j’aime pas creuser des écarts générationnels et je refuse de parler comme une boomer mais sur l’aspect visibilité et créativité, y a pas photo quand même.

    Bref, belle reprise !

    1. Merci ! En effet je trouve toujours dommage que les gens ne profitent pas d’un design de site internet, surtout qu’on peut faire de super jolies choses maintenant. Le responsive est chiant à gérer, je suis d’accord. J’arrive à m’en sortir grâce au thème choisi (l’un des plus populaires, donc très au point sur la question), et grâce à Elementor aussi. La plupart du temps, ça marche très bien.

      La constatation est toujours la même concernant les réseaux sociaux, ça empire d’année en année et il est temps qu’ils disparaissent. J’ai testé Threads et j’ai trouvé ça tellement agressif que j’ai fermé mon compte au bout d’une semaine. Le micro-blogging, clairement, je ne peux plus. Du coup, comme l’offre est limitée (pas question de me lancer sur TikTok), j’ai beaucoup investi dans ma newsletter, et ça compense à peu près. Mais ça demande du travail, c’est certain.

      J’avoue que je fais souvent ma boomeuse aussi, l’internet d’avant me manque énormément, mais j’ai peur qu’on n’y revienne jamais. C’est difficile d’envisager ce qui se passera après, quand les RS auront fermé leurs portes. Parfois, c’est à se demander si Internet va survivre… Mais bon, si on ne lâche pas l’affaire et qu’on continue à garder nos petits espaces à nous, on devrait y arriver !

  2. Bonjour bonjour !
    Je suis évidemment ravie de te retrouver au travers de ton blog, étant donné que ce moyen de partager sur internet est celui que je préfère. Pour leurs identités personnelles, pour les rythmes de publication réappropriés, pour la liberté, pour l’éloignement vis-à-vis des réseaux, pour la visibilité qui n’est plus soumise à des algorithmes (auprès des abonné·es en tout cas, la question des moteurs de recherche est autre), j’espère que les blogs perdureront encore et encore !
    Au plaisir de te lire, que ce soit régulièrement ou de temps en temps !

    1. Bonjour et bienvenue par ici ! Je suis d’accord avec toi, les blogs c’est vraiment tout ça, et c’est incomparable avec les réseaux sociaux. Je ne me fais pas trop d’illusions, ça ne reprendra jamais vraiment la place que ça avait avant, mais si ça permet de papoter un peu sans algo, sans filtre, et surtout sans formater ses propos pour rentrer dans un format particulier, c’est toujours ça de pris !

      À pluche !

      1. Les blogs demandent plus de temps (du temps pour écrire, du temps pour lire, du temps pour commenter ou répondre). Forcément ça a du mal à coller avec une société de l’immédiateté… Mais il y a toujours quelques irréductibles !

  3. Hello,
    J’aime beaucoup le relooking de ton site, ce joli bleu de ton univers 🙂
    Et contente aussi de te retrouver sur ton blog et d’avoir des articles à lire de ta part (j’aime les articles à rallonge ? Oui, beaucoup XD).
    Les réseaux sociaux ont fait beaucoup de mal à notre société, on l’a vu dernièrement, en effet. Au moins, avec les blogs, on a le temps de se poser, de prendre le temps de lire et de répondre.
    Au plaisir alors de venir lire dans ton carnet bleu ♥

    1. Hello par ici !
      Je voulais tellement un site tout bleu depuis si longtemps, c’était l’occasion !
      Et tu as raison, les articles à rallonge c’est la vie. C’est tellement dommage d’être à ce point limité sur les réseaux sociaux ! En tout cas, j’espère qu’on finira par retrouver nos espaces à nous et à arrêter de nous battre avec des algorithmes qui ne nous veulent pas du bien 🙂

      À bientôt ! ♥

  4. Une belle présentation pour cette nouvelle mouture. Les couleurs sont apaisantes et agréables.
    Bonne soirée et à bientôt ici ou ailleurs 🙂

Laisser un commentaire

Retour en haut