L’Onirographe

par Rozenn

Je m’appelle Rozenn, et je fabrique des histoires et écris des trucs. Ou l’inverse.

Je suis une entité démiurge qui a toujours voulu créer des mondes, histoire de mieux les détruire ensuite, mais avant cela j’ai cuisiné des Big Mac, réalisé quelques couvertures de romans et fabriqué des milliers de bijoux.

Après ces quelques activités riches en rencontres et en émotions, j’ai décidé de me consacrer à ce premier amour capricieux qu’est l’écriture, me lançant le défi ardu mais passionnant d’écrire une vaste fresque mêlant les genres de l’imaginaire. J’ai fait le choix d’auto-éditer les livres entrant dans cette fresque afin d’en maîtriser les aspects de A à Z, indépendamment de toute contrainte éditoriale. Il m’arrive de faire quelques incartades dans l’édition traditionnelle, avec les éditions Critic en premier lieu.

Vous pouvez en apprendre plus sur mon travail en lisant la page du Grand Projet.

Le Grand Projet Onirographie ? La Foire aux Questions

 

Dans la vraie vie, je suis une touche-à-tout hyperactive et introvertie qui déteste le soleil et faire des efforts sociaux. J’adore la bière, les Lego, les vernis à ongles et les bracelets de perles. J’aime le noir, les symboles, le béton de la ville, le travail de Robert & Shana ParkeHarrison, de Jesse Draxler et de Pierre Soulages, le trip hop et le neo-metal, les Préraphaélites et Le Bernin, ainsi que les poupées et Final Fantasy VII.

Je vis à Rennes avec mon compagnon Xavier Collette (illustrateur de BD et de jeux de plateau) et mon chat Lilith.

 

 

Quelques favoris

  Livres :

  • Le Cirque des rêves, Erin Morgenstern
  • Âmes perdues, Poppy Z. Brite
  • Les enfants de Noé, Jean Joubert
  • Un éclat de givre, Estelle Faye

  Groupes / chanteurs :

  • Linkin Park
  • Tricky
  • Massive Attack
  • Archive

  Films :

  • The Crow
  • The Fountain
  • Le Prestige
  • Inception

  Autres :

  • Pierres : labradorite, iolite, tourmaline noire
  • Couleurs : noir, bleu, violet
  • Parfum : Twilly d’Hermès
  • Jeux vidéo : Final Fantasy VII, Final Fantasy VIII

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation. Accepter En savoir plus