Foire aux questions

T’es qui, toi ?
Je m’appelle Rozenn et je fabrique des histoires et écris des trucs. Ou l’inverse. La version longue peut être lue ici.

Tu écris quoi ?
Des nouvelles et des romans de SFFF (plus fantastique et fantasy que science-fiction, d’ailleurs). Dans les faits, je suis une autrice hybride : mes histoires sont publiées par des maisons d’édition, auto-éditées et auto-diffusées sur le Net. Elles sont aussi toutes reliées entre elles.

Toutes tes histoires sont vraiment reliées entre elles ?
Oui, ça s’appelle le Grand Projet et ça inclut aussi mes autres créations (bijoux, poupées et autres). Cette gigantesque histoire regroupe des romans, séries et nouvelles, et comptabilisera une vingtaine de livres quand on arrivera au bout. Cette page explique tout ce qu’il y a à savoir sur le sujet.

Par quoi je commence ?
J’ai écrit un billet sur le sujet, c’est par ici : Par quoi je commence ?

Pourquoi l’auto-édition ?
En gros, l’auto-édition me permet de publier le Grand Projet dans son ensemble sans aucune contrainte éditoriale ; il faut d’ailleurs noter qu’il est très peu probable qu’une ou plusieurs maisons d’édition acceptent de publier mes vingt bouquins. Mais il y a des tas d’autres raisons à ça et je vous propose de les découvrir en lisant ce billet.

Et tu ne veux pas être publiée dans une maison d’édition ?
J’en rêvais quand j’étais plus jeune. Puis après je ne voulais plus. Et finalement j’ai changé d’avis et je me suis dit que ce serait dommage de ne pas tenter l’aventure. Donc, si ! Mon premier roman à compte d’éditeur est paru en 2019 (ce roman est parfaitement indépendant du Grand Projet mentionné ci-dessus).

Pourquoi tu ne proposes pas de livres numériques ?
Pour deux raisons principalement : mes livres sont à peine parus qu’ils se retrouvent sur des plateformes de téléchargement illégal, et parce que je fais très peu de ventes. À noter que les livres édités à compte d’éditeur ont leur version numérique.

Es-tu présente sur des salons/dédicaces/festivals ?
Très très rarement, car je n’aime pas vraiment ça :) Il y a encore moins de chance (en dessous de zéro) de me voir participer à une conférence ou une table ronde.

Peux-tu lire mon texte/me conseiller sur l’édition ou l’écriture ?
Je vais répondre comme beaucoup d’autres écrivain·e·s : je n’ai pas le temps pour ça ! Je le fais pour une ou deux amies, mais rien d’autres. Surtout, je ne me sens ni les capacités ni la légitimité à vous conseiller, à vous orienter ou à vous corriger, je suis très mauvaise pour juger le travail d’autrui ; en fait, je ne crois pas être capable de lire un texte sans le juger sévèrement car je suis très exigeante. Vous n’avez pas forcément envie d’avoir mon avis sur votre travail…
Il existe beaucoup de sites et de blogs d’auteur·ices qui partagent leurs conseils et leurs expériences sur le sujet. Ceux que je conseille en premier lieu sont le blog de Lionel Davoust et le site Espaces Comprises. Pour finir, les méthodes : Anatomie du scénario de John Truby et Construire un scénario d’Yves Lavandier sont deux livres à mon sens indispensables (pas pour les suivre à la lettre mais bien pour y découvrir les mécanismes de la narration et y piocher ce qui vous convient). La méthode du flocon est aussi à voir (faites une recherche sur Google, ce n’est pas compliqué à trouver).

Utilises-tu des programmes pour t’aider dans l’écriture ?
J’utilise quatre programmes, dont trois vraiment indispensables : pour ces derniers, il y a LibreOffice (traitement de texte open source), Antidote (correcteur) et Aeon timeline (pour la gestion de mes chronologies). Le quatrième programme, qui m’est moins nécessaire mais que j’aime bien, est Scrivener (qui vous permet de gérer vos recherches, vos documents et votre texte).

Pourquoi tu utilises l’écriture inclusive ?
Parce que j’ai envie (et que je sais que ça gave les mascu).

C’est vrai que tu acceptes de spoiler ton Grand Projet ?
Oui, c’est totalement vrai ! Ça ne me pose pas de problème de répondre aux questions que vous vous posez suite à votre lecture de mes histoires. Je peux révéler tout ce que vous voulez, donc prenez garde à ce que vous souhaitez savoir… Bien entendu, je ne réponds qu’en privé, et je demande à ce que l’on ne révèle pas aux autres ces révélations !

Où on achète tes livres ?
Il n’est plus possible d’acheter mes livres en direct sur ce site. En revanche, ils sont disponibles dans plusieurs points de vente : le site de mon imprimeur, Amazon, Rue de Minuit et chez votre libraire. Lisez cette page pour en savoir plus.

De façon générale, contactez-moi en cas de soucis ou de questions !