• Pas de produit dans le panier

Catégorie

En passant

La recette du far breton

Alors, non, je ne me reconvertis pas en blog de recettes de cuisine. Mais comme ça fait un bout de temps que je parle de far breton (c’était le nom de code de mon dernier roman) et qu’on me réclamait la recette, il me fallait absolument la partager ici.

J’ai profité de rendre visite à ma moman pour récupérer la dite recette. Je ne vais pas vous dire que c’est une recette de famille que l’on se transmet de mère en fille depuis des générations parce que je vous mentirais. C’est juste que c’est celle que je faisais quand l’envie me prenait le mercredi après-midi.

Vieille enveloppe, circa 1988

La recette du far breton façon Illiano :

  • 125 g de farine
  • 125 g de sucre
  • 1/2 litre de lait
  • 1 pincée de sel
  • 8 g de beurre
  • 1 cuillère à soupe de rhum (ou Grand Marnier, ou ce que vous voulez)
  • 3 oeufs
  • 1/2 sachet de levure
  • 1/2 de sucre vanillé
  • 150 g de pruneaux (facultatif)

Préchauffer le four à 220° C (thermostat 7 / 8). Mettre la farine dans un saladier avec le sel, la levure et le sucre vanillé, puis ajouter les œufs en évitant les grumeaux. Bien travailler la pâte pour la rendre homogène et légère. Ajouter le sucre puis le lait petit à petit. Parfumer avec le rhum. Pour finir, ajouter les pruneaux si on veut. Verser la pâte dans le plat préalablement beurré et fariné. Mettre le plat au four, d’abord à haute température pendant une dizaine de minutes, puis à feu moyen jusqu’à ce que le dessus soit doré (30 à 45 min selon le four et l’épaisseur de la pâte).

Notes :

  • Ne vous sentez surtout pas obligé·e de mettre les pruneaux : la recette originale n’en comporte pas (et c’est bien meilleur sans). Après, si vous aimez, vous pouvez ajouter les fruits que vous voulez : pruneaux, raisons secs, pommes, cerises… et j’ai vu que certaines personnes le faisaient aussi au chocolat.
  • Forcément, le beurre doit être salé. Qui fait un far avec du beurre doux ? (vous voulez ma peau, c’est ça ?)
  • Comme c’est une recette bretonne, les temps de cuisson sont approximatifs et souvent à l’œil. Je conseille donc de surveiller au cas où. On peut y planter la pointe d’un couteau, qui doit ressortir sèche.

Enjoy ! Si vous testez, n’hésitez pas à me le dire ! 🙂

Fermeture de la page Facebook !

Allez, il est temps : après 8 ou 9 ans de loyaux services, ma page Facebook va fermer. Ou du moins, je vais la désactiver, parce que je n’ai pas envie de tout perdre et aussi parce que je pourrais bien la ressusciter un jour, lorsque Facebook se sera calmé. Ce site me sort par les yeux depuis bien longtemps ; à force de nous prendre pour des débiles, nous sommes nombreux·euses à vouloir nous en échapper, ce qui n’est pas une décision facile à prendre. J’avais voulu lui donner une dernière chance en ouvrant un groupe privé mais ça n’a pas marché puisqu’au lieu de me concentrer sur un seul lieu, j’en avais trois à gérer (profil personnel, page & groupe). Du coup, aujourd’hui, il est temps de couper une branche de l’arbre.

La fermeture de la page se fera d’ici quelques semaines. Je ne mets pas de date précise parce que je ne sais pas trop, mais je ferai des rappels réguliers pour que vous puissiez migrer vers ailleurs.

 

Où aller, du coup ? Je vous propose ici les différents sites & réseaux sur lesquels je me trouve :

Twitter : OniroProds

C’est le réseau social que je privilégie ces dernières années. Je sais qu’il n’est pas facile à appréhender et qu’il ne jouit pas d’une réputation d’enfer, mais vraiment, c’est là que je me sens le mieux. Sur Twitter, je partage tout : mes parutions, des extraits, des news diverses, les mises en vente de mes bijoux, la publication de nouveaux chapitres sur Wattpad, mais aussi pensées, réflexions, bêtises, partages, découvertes… L’avantage de Twitter, c’est qu’il ne trie pas les publications des gens que vous suivez et que tout y est publié dans l’ordre chronologique, sans algorithme pour vous empêcher de voir des trucs. Vous pouvez même organiser vos abonnements avec des listes (ce qui est facilité par TweetDeck par exemple).

Mon blog (ici, quoi)

Mon blog restera bien entendu ouvert. J’y poste les infos les plus importantes, comme les publications, les mises en vente de livres & de bijoux, les boulots en cours, etc. C’est bien moins spontané que Twitter mais l’essentiel est là. En revanche, si vous suivez mes histoires sur Wattpad, je ne poste pas de billet à chaque nouveau chapitre.
Vous pouvez vous y abonner deux façons :

  • via le flux RSS (la bonne vieille méthode qu’il faudrait absolument réhabiliter un jour)
  • par email, en vous inscrivant sur le formulaire disponible sur la barre de droite et dans le pied de page. Vous recevrez chaque nouveau billet par email, en temps réel (et vous ne serez pas submergé·es : c’est rare quand il y a plus d’un billet par semaine).

Instagram : Onirography

Sur Instagram, je poste également les infos importantes (nouvelles parutions, mises en vente de bijoux, etc), des extraits de mes textes en cours d’écriture, ainsi que des petites choses personnelles comme des découvertes, des photos de Lilith, etc. Dans les stories, je me permets d’être un peu plus spontanée et de partager des trucs à la volée, et je préviens de la publication des nouveaux chapitres sur Wattpad.

Wattpad : Onirography

Là, c’est plus spécifique puisque ça concerne celles & ceux qui ne veulent rien manquer de mes histoires. En ajoutant mes romans à vos listes de lecture, vous recevrez une alerte à chaque nouveau chapitre posté.

Profil Facebook : Rozenn Illiano

Je ne compte pas quitter définitivement Facebook (pas pour le moment en tout cas) et garde mon profil personnel. Ce dernier est quasiment public donc vous pouvez vous y abonner si vous le souhaitez. Les demandes d’ami·es ne sont pas forcément toutes acceptées en revanche, en particulier si nous ne nous connaissons pas. Pour l’heure, j’ai encore du mal à y partager mon bazar, je l’ai presque abandonné et j’espère bien me le réapproprier grâce à la fermeture de ma page.

 

Bref, voilà pour le moment 🙂 N’hésitez pas en cas de remarque ou de question !

RGPD & nouvelle boutique

Vous l’avez peut-être remarqué ces derniers temps, avec tous ces emails reçus de la part de plateformes de vente ou de réseaux sociaux sur lesquels vous êtes inscrit·es : tout ce petit monde met à jour ses politiques de confidentialité. Il y a une bonne raison à tout ça, et si vous ne savez pas de quoi on parle, ça s’appelle le RGPD, soit le Règlement Général sur la Protection des Données, une nouvelle législation européenne qui doit protéger nos données personnelles et qui entrera en vigueur le 25 mai prochain. Je ne vais pas faire un cours ici, déjà parce que je n’ai pas le temps et parce que d’autres le feront mieux que moi, mais si vous possédez une boutique, un site, un blog, vous collectez des données de vos visiteur·euses et vous devriez donc vous en occuper. Allez lire ce billet de WP Marmite, ou celui de l’autrice Yael Assia, qui expliquent parfaitement tout ce qu’il y a à savoir et à faire.

Du ménage

De mon côté, je viens de me faire deux jours de mise à jour et de bidouilles diverses sur mon site, histoire de me mettre en conformité, de faire du ménage, et surtout d’installer une nouvelle boutique. Je sais que j’avais dit que mes bouquins vont s’épuiser petit à petit, mais il faut bien que les derniers exemplaires en stock s’écoulent, alors bon., voilà. Cette nouvelle boutique remplace celle qui se trouve sur Tictail, qui va bientôt fermer ses portes pour une raison toute simple : si je dois me mettre en conformité avec ce fameux RGPD, je ne sais pas ce qu’il en est avec Tictail qui, bien qu’européen, n’a pas communiqué dessus, et cette plateforme ne me permet pas de supprimer ou modifier vos données personnelles (noms, adresse postale, adresse email) comme vous en avez le droit. Et comme je n’ai rien trouvé sur quoi faire dans ces cas-là… Zou, du balai, je centralise tout ici. Cela me permettra donc de supprimer ou modifier vos données si vous le souhaitez, et aussi de savoir exactement où elles se baladent (c’est-à-dire : nulle part, puisque je ne les cède ni ne les vends à personne). À propos de ménage, sachez aussi que je vais supprimer tous les abonnements à ma newsletter sur Mailchimp (que je n’utilise plus), et que les inscriptions à mon site ont déjà été effacées (il vous faudra vous réinscrire si vous souhaitez commander de nouveau).  J’ai aussi mis à jour la politique de confidentialité du site. Voilà, vous savez tout !

Et la boutique ?

Elle est toute belle, toute neuve, toute jolie. Pour la navigation, vous avez le choix : vous pouvez vous balader dans les parutions et découvrir les ouvrages, puisqu’il y a un bouton ‘ajouter au panier‘ sur chaque fiche de livre disponible à la vente, ou bien vous rendre directement sur la boutique où vous pourrez voir d’un seul coup d’œil tous les livres en vente. Comme d’habitude, en achetant mes livres chez moi, vous ne donnez pas d’argent à des multinationales, vous pouvez demander une dédicace, et vous recevrez un marque-page avec vos livres (quand il y en a). Et en plus, ça me fait plaisir ! Toutes les informations concernant les commandes (livraison, moyens de paiement, etc) se trouvent sur la page… eh bien, des informations.

En cas de soucis ou de questions, n’hésitez pas à m’en faire part ! 🙂

 

ps : n’étant pas une spécialiste, j’ai tenté de me mettre en conformité comme je le pouvais ; tout n’est sans doute pas parfait, donc en cas d’erreur ou d’oubli, n’hésitez pas à m’en parler aussi.

Parution de Tueurs d’anges & dédicace à Rennes !

C’est aujourd’hui que paraît officiellement Tueurs d’anges ! Bon, tout le monde l’a déjà reçu mais voilà, vous pouvez maintenant le commander, sur ma boutique et sur Amazon 🙂 D’ailleurs, à ce propos, n’hésitez pas à ajouter un commentaire sur Amazon si vous avez aimé le livre, ça lui permettra de se faire connaître !

Un grand merci aux blogueuses et aux blogueurs qui ont accepté de lire mes livres et d’en parler, je suis vraiment heureuse que mes histoires vous plaisent !

Si vous êtes à Rennes la semaine prochaine, sachez que je serai présente au mini-salon de Noël organisé par la librairie Critic au bar L’Heure du Jeu (boulevard Magenta). Je serai présente avec mes livres, que je pourrai vous dédicacer. Et si vous hésitez, je peux vous donner deux bonnes raisons pour venir : ce mini-salon du livre est très sympa, c’est l’occasion de discuter avec des auteur·ices et illustrateurs dans un chouette lieu, et c’est en général la seule fois que je dédicace de l’année. N’hésitez pas, ça se passe mercredi 13 décembre à 20h ! (l’événement sur Facebook se trouve ici)

Un portrait d’Oxyde

Histoire d’en garder une trace ici aussi : voici Oxyde, mon héros à moi, peint par mon chéri Xavier Collette !

 

J’ai déjà dessiné ce personnage (ici), mais il faut dire que je suis bien moins douée et que j’étais très loin de l’image que je m’en faisais. Surtout que trouver une personnalité qui lui ressemble, pour s’en servir de modèle, n’était pas facile. J’ai eu l’illumination en regardant la saison 2 de la série Sense8, avec l’acteur Lwanda Jawar qui correspondait plutôt pas mal. Manquait plus qu’une illustration… et c’est chose faite !

(Lwanda Jawar n’est pas totalement accurate à mon sens, puisqu’il est kényan, alors qu’Oxyde est franco-béninois. Disons que vous avez une idée de la gueule de mon lascar)

Je sais que je vous parle souvent d’Oxyde, mais très bientôt, vous pourrez faire sa connaissance dans mon roman Oracles, le tome 2 de la série TOWN, qui sortira en février prochain (on l’évoque un peu dans Tueurs d’anges, mais vraiment pas beaucoup). Il apparaît aussi dans mes nouvelles Souvenirs d’encre, Dialogue avec les ombres et La Boîte Noire qui sont, elles déjà disponibles à la lecture !

J’espère en tout cas qu’il vous plaira autant qu’il me plaît à moi ❤