Accueil Foire aux Questions

Foire aux Questions

–> Vers le formulaire de contact

– Comment acheter tes livres ?
Il existe plusieurs points de vente, que vous pouvez découvrir sur cette page : Point de vente & Services de presse

– Est-il possible d’avoir une dédicace ?
Vous pouvez demander une dédicace en commandant vos livres directement sur ma boutique Tictail (que je gère moi-même). Attention, si vous n’indiquez pas de nom, je ne ferai pas de dédicace !

– Pourquoi l’auto-édition ?
Pour diverses raisons que vous pouvez lire dans ce billet ou dans cette interview que j’ai donnée au site Le plaisir de lire, dans laquelle j’explique quelques petites choses à ce propos.

– Pourquoi tu ne proposes plus de livres numériques ?
Pour deux raisons principalement : mes livres sont à peine parus qu’ils se retrouvent sur des plateformes de téléchargement illégal, et parce que je fais très peu de ventes. Une réponse plus longue peut être lue sur ce billet, et celui-ci.

– Et si on te propose d’être éditée dans une maison d’édition ?
Je ne suis fermée à rien, et surtout, je ne suis pas une militante acharnée de l’auto-édition ! Bien au contraire, publier un livre dans une maison d’édition traditionnelle est quelque chose que j’aimerais beaucoup expérimenter. Je serai tout à fait ravie d’étudier les propositions.

– Pourquoi ne fais-tu plus d’illustrations / de bijoux ?
J’ai décidé de me consacrer entièrement à l’écriture et pour cela, l’illustration et le bijou me prenaient bien trop de temps. J’ai écrit un billet à propos de l’illustration (que vous pouvez lire ici), et qui peut s’appliquer aux bijoux. Mais j’en réalise encore de temps en temps, et je les vends ! (billet à venir sur le sujet)

– Peux-tu réaliser une illustration pour moi ? / Puis-je utiliser une illustration ?
Non à l’un comme à l’autre ! Je ne réalise plus d’illustrations pour les autres (à part quand je l’ai décidé), et je n’autorise plus l’usage de mes anciennes illustrations, qu’il soit à but commercial ou non. Je ne réponds pas à ces demandes.

– Es-tu présente sur des salons/dédicaces/festivals ?
Très très rarement, car je n’aime pas vraiment ça :) Il y a encore moins de chance (en dessous de zéro) de me voir participer à une conférence ou une table ronde.

– Peux-tu lire mon texte/me conseiller sur l’édition ou l’écriture ?
Je vais répondre comme beaucoup d’autres écrivain.e.s : je n’ai pas le temps pour ça ! Je le fais pour une ou deux amies, mais rien d’autres. Surtout, je ne me sens ni les capacités ni la légitimité à vous conseiller, à vous orienter ou à vous corriger, je suis très mauvaise pour juger le travail d’autrui ; en fait, je ne crois pas être capable de lire un texte sans le juger sévèrement car je suis très exigeante. Vous n’avez pas forcément envie d’avoir mon avis sur votre travail…

En ce qui concerne l’édition et les méthodes d’écriture : je vous conseille d’aller jeter un œil au Guide Galactique des Grenouilles, qui regroupe la plupart des éditeurs de l’imaginaire.  Il existe beaucoup de sites et de blogs d’auteur.e.s qui partagent leurs conseils et leurs expériences sur le sujet. Ceux que je conseille en premier lieu sont le blog de Lionel Davoust et le site Espaces Comprises. Pour finir, les méthodes : Anatomie du scénario de John Truby et Construire un scénario d’Yves Lavandier sont deux livres à mon sens indispensables (pas pour les suivre à la lettre mais bien pour y découvrir les mécanismes de la narration et y piocher ce qui vous convient). La méthode du flocon est aussi à voir (faites une recherche sur Google, ce n’est pas compliqué à trouver).

– Utilises-tu des programmes pour t’aider dans l’écriture ?
J’utilise quatre programmes, dont trois vraiment indispensables : pour ces derniers, il y a LibreOffice (traitement de texte open source), Antidote (correcteur) et Aeon timeline (pour la gestion de mes chronologies). Le quatrième programme, qui m’est moins nécessaire mais que j’aime bien, est Scrivener (qui vous permet de gérer vos recherches, vos documents et votre texte).

– Il paraît que tu n’utilises jamais de carnet ?
Je suis une autrice-presque-sans-carnet, en effet : je n’ai que peu besoin de prendre des notes sur papier. En fait, comme toutes mes histoires se rejoignent, j’ai souvent des idées qui me viennent pour des textes dont la rédaction est planifiée pour dans quelques années. Pour cela, j’ai un beau Cordovan A5 de Paperblank (tout neuf, il remplace un petit calepin tout juste terminé). Sinon, pas besoin de prise de note. Quand je travaille sur mes plans, je le fais sur Scrivener ou sur LibreOffice, et j’utilise beaucoup de papier brouillon quand je revois ou corrige un texte.

– Quel.le est ton écrivain.e préféré.e / ton livre préféré ?
Je suis toujours en peine de dire qui est mon écrivain.e préféré.e ou mon livre favori, car je ne crois pas en avoir vraiment. Il y a beaucoup de livres que j’aime énormément et que je relis souvent, mais je ne peux pas m’arrêter à un seul.

– Autre chose ?
Contactez-moi !