• Pas de produit dans le panier

Bilan (8) – Août

Oh, je suis en retard.

(cette phrase résume ma vie ces dernières semaines. Je suis en retard pour TOUT).

J’ai beaucoup trop chargé la mule en terme de boulot ces derniers temps, et je dois même prendre des journées entières pour gérer la correspondance en retard, l’administratif et les petits trucs triviaux de la vraie vie. Quelle misère, alors que c’est bien plus passionnant de trucider des anges ou exorciser des maisons hantées. Mais au moins, l’été est terminé, c’est la rentrée, je suis contente (je fais partie de ces gens qui n’aiment ni l’été ni les grandes vacances), j’ai hâte du retour du froid et de la pluie. Oui, tapez-moi si vous voulez. Bref, quoi qu’il s’est passé en août ?

Quoi de neuf en août ?

L’objectif premier du mois d’août était de terminer les corrections du roman Les fantômes de Ker ar Bran, ce qui est à présent chose faite (je dois quand même modifier deux ou trois trucs dans le texte, mais ça s’apparente à ajouter une phrase et remplacer un mot, donc ça devrait aller). Il s’est envolé vers qui de droit (j’ai d’ailleurs eu un avis, qui se résume à ‘Bordel de bite à couilles !‘, donc je suppose que ça a plu), et attendant, je dois m’empêcher de ronger mes ongles. Bref, l’affaire suit son cours.

Quelques extraits (avec des fautes)

 

L’autre chantier important était de démarrer les corrections de Clairvoyants, la fin de la série Town. Ici, le boulot s’est avéré un peu plus compliqué car j’avais du mal à aimer ce roman au début ; il a été réécrit plusieurs fois, a changé de trajectoire, et je rechignais toujours à m’y mettre. Les corrections n’ont pas fait exception puisque je n’arrêtais pas de repousser le moment où j’allais les entamer, me trouvant toujours des excuses (‘oh, j’ai ça à faire avant, je commencerai demain‘). Finalement, la première moitié s’est passée comme sur des roulettes malgré les quelques modifications et taillages dans le vif qui m’effrayaient, je n’en reviens pas.

À ce propos, j’ai décidé de couper en deux ce roman, car en l’état, je le trouve trop gros. Il y aura donc un tome 3 intitulé Passeurs, et un tome 4 intitulé Clairvoyants ce qui est, somme toute, ce qui était prévu dès le départ. Ces deux romans sortiront en même temps car il s’agit d’un livre coupé en deux, un peu comme la fin de Harry Potter (paye ta comparaison).

Extraits & images

 

Et sinon, j’ai commencé à travailler sur 600 jours d’apocalypse, un petit recueil bonus avec des nouvelles évoquant ce que fabriquent certains personnages de Town. Je n’ai pas poursuivi parce que je voulais bosser sur Passeurs & Clairvoyants, mais les bases sont là. Si vous voulez en savoir plus, je vous invite à (re)lire le billet que j’ai écrit à propos de Town et des publications à venir.

Sinon, j’ai fêté la première année de publication d’Elisabeta, été nominée aux Wattys2018 avec Il neige sur Érèbe, commencé à publier Oracles sur Wattpad, décidé de me faire une sorte de bullet journal, fêté nos 10 ans avec mon chéri, parlé de ce que mes livres allaient devenir, décidé de fermer ma page Facebook

Et en septembre ?

Septembre est déjà pas mal entamé, et les nouveaux chantiers aussi : je dois absolument terminer la correction de Clairvoyants avant la fin du mois, ainsi que celle de 600 jours d’apocalypse. Il n’y aura sans doute rien d’autre puisque je tiens vraiment à aller vite, afin d’envoyer les romans à mes copines relectrices de chic et de choc, et pour pouvoir me consacrer ensuite à la maquette des bouquins en octobre. Si tout va bien, tout paraîtra fin octobre ou début novembre. Accrochez-vous, d’ailleurs : ça veut dire qu’il y aura deux romans et un recueil de nouvelles rien que pour vous !

 

Pour finir, le Chat du mois

Qui suis-je ? Où vais-je ? Dans quelle étagère ?

 

Je n’ai pas grand-chose à dire ce mois-ci, pour la simple et bonne raison que j’ai beaucoup de boulot. Donc rendez-vous bientôt pour les prochaines news, avec très vite, un bilan perso de mon expérience de l’auto-édition (spoiler : c’est mitigé).

La fin de Town & les prochaines parutions

Bon, je me suis dit que ce serait pas trop mal d’écrire un billet récapitulatif pour les prochaines parutions, à savoir celles qui vont venir avant la fin de l’année. Car mon planning est très chargé ! Pour rappel, je termine actuellement ma série pré-pendant-post apo Town, qui comportera à l’arrivée 4,5 tomes. Si, si. Laissez-moi vous expliquer.

Tueurs d’anges, le tome 1, racontait ce qui se passe pendant l’Apocalypse. Oracles, le tome 2, ce qui se passe avant. Très logiquement, le tome 3, Clairvoyants, devait raconter ce qui se passe après.

Oh qu’ils sont beaux

 

Mais il a fallu que je coupe Clairvoyants en deux car il était trop gros. À l’arrivée nous avons donc Passeurs (le tome 3) et Clairvoyants (le tome 4), ce qui est en fin de compte ce que j’avais prévu quand j’ai lancé la série. À noter que les tomes 3 et 4 sortiront au même moment, fin octobre ou début novembre. Et ça ne s’arrête pas là, car j’ai aussi prévu quelques nouvelles pour accompagner les romans.

En premier lieu, il y aura 600 jours d’apocalypse, estampillé Town tome 2,5 : il s’agit d’un recueil de textes courts qui racontera ce que fabriquent certains personnages pendant l’Apocalypse (Élias, Oxyde, Ana, Chester & Isobel, Saraï, Fañch, Lili et Manakel). Il faudra avoir lu Tueurs d’anges et Oracles pour le lire, ainsi qu’Elisabeta (pour le texte concernant Saraï) et Onirophrénie (pour les textes concernant Fañch et Lili) (tout sera précisé dedans). Les textes de ce recueil sont tous indépendants et ne se suivent pas ; on peut aussi le lire quand on veut, c’est-à-dire soit avant d’aborder Passeurs, soit après avoir terminé la série.

Ensuite, il y aura un ou deux textes courts qui se dérouleront après Clairvoyants. Il faudra donc avoir tout lu pour aborder ceux-ci.

Des cadeaux pour les lectrices & les lecteurs

Ces textes sont des cadeaux pour les lectrices & les lecteurs de mes livres : ils développent des passages de l’histoire de Town, forment des ponts entre mes univers. Vous n’êtes pas obligé·es de les lire car les romans se suffisent à eux-mêmes, mais vous pourriez aussi avoir envie de découvrir ce qui se passent pour certains personnages (et avoir des indices pour la suite du Grand Projet).

Tous ces textes seront à la fois gratuits et disponibles en dématérialisé : vous pourrez les télécharger sur mon site (au format pdf, epub et mobi), et 600 jours d’apocalypse sera disponible sur Wattpad sitôt la publication d’Oracles terminée. Il est possible que je le publie au format papier plus tard, pour 2019.

Pour résumer

On a :

  • Tueurs d’anges (papier & Wattpad)
  • Oracles (papier & Wattpad)
  • 600 jours d’apocalypse (gratuit & Wattpad)
  • Passeurs (papier)
  • Clairvoyants (papier)
  • textes courts (gratuits)

600 jours d’apocalypse, Passeurs, Clairvoyants et les textes courts seront normalement disponibles en même temps, fin octobre ou début novembre, donc.

J’espère que mes explications sont claires. Je compte insérer toutes ces infos dans les livres en question de toute façon. En attendant la parution de ces livres, restez dans le coin : la couverture de Clairvoyants risque de bien vite arriver !

La couverture de Passeurs !

Je suis très en retard quant à mes billets sur le blog (ouiiiii, j’écris en ce moment même mon bilan du mois d’août, ça va viendre), mais c’est pour une bonne raison : je bosse à fond les ballons sur la fin de la série Town. Il y aura au final deux tomes, car le roman est assez gros et je préfère le couper en deux : le tome 3 s’intitulera Passeurs, et le tome 4 Clairvoyants (ce qui est, en fin de compte, ce que j’avais prévu dès le départ). Les deux livres sortiront normalement simultanément, accompagnés d’un recueil de nouvelles bonus. Je vous en parlerai dans le bilan précédemment mentionné !

En attendant, qui dit nouveaux romans dit couvertures. Encore une fois, mon chéri a fait des merveilles, regardez plutôt :

Couverture par Xavier Collette

Nous allons commencer à nous attaquer à la dernière couverture très vite, donc restez dans le coin pour plus d’infos. Ce sera l’occasion pour moi d’écrire un billet qui résumera tout ça.

J’espère que cette nouvelle couverture vous plaît !

La recette du far breton

Alors, non, je ne me reconvertis pas en blog de recettes de cuisine. Mais comme ça fait un bout de temps que je parle de far breton (c’était le nom de code de mon dernier roman) et qu’on me réclamait la recette, il me fallait absolument la partager ici.

J’ai profité de rendre visite à ma moman pour récupérer la dite recette. Je ne vais pas vous dire que c’est une recette de famille que l’on se transmet de mère en fille depuis des générations parce que je vous mentirais. C’est juste que c’est celle que je faisais quand l’envie me prenait le mercredi après-midi.

Vieille enveloppe, circa 1988

La recette du far breton façon Illiano :

  • 125 g de farine
  • 125 g de sucre
  • 1/2 litre de lait
  • 1 pincée de sel
  • 8 g de beurre
  • 1 cuillère à soupe de rhum (ou Grand Marnier, ou ce que vous voulez)
  • 3 oeufs
  • 1/2 sachet de levure
  • 1/2 de sucre vanillé
  • 150 g de pruneaux (facultatif)

Préchauffer le four à 220° C (thermostat 7 / 8). Mettre la farine dans un saladier avec le sel, la levure et le sucre vanillé, puis ajouter les œufs en évitant les grumeaux. Bien travailler la pâte pour la rendre homogène et légère. Ajouter le sucre puis le lait petit à petit. Parfumer avec le rhum. Pour finir, ajouter les pruneaux si on veut. Verser la pâte dans le plat préalablement beurré et fariné. Mettre le plat au four, d’abord à haute température pendant une dizaine de minutes, puis à feu moyen jusqu’à ce que le dessus soit doré (30 à 45 min selon le four et l’épaisseur de la pâte).

Notes :

  • Ne vous sentez surtout pas obligé·e de mettre les pruneaux : la recette originale n’en comporte pas (et c’est bien meilleur sans). Après, si vous aimez, vous pouvez ajouter les fruits que vous voulez : pruneaux, raisons secs, pommes, cerises… et j’ai vu que certaines personnes le faisaient aussi au chocolat.
  • Forcément, le beurre doit être salé. Qui fait un far avec du beurre doux ? (vous voulez ma peau, c’est ça ?)
  • Comme c’est une recette bretonne, les temps de cuisson sont approximatifs et souvent à l’œil. Je conseille donc de surveiller au cas où. On peut y planter la pointe d’un couteau, qui doit ressortir sèche.

Enjoy ! Si vous testez, n’hésitez pas à me le dire ! 🙂

Fermeture de la page Facebook !

Allez, il est temps : après 8 ou 9 ans de loyaux services, ma page Facebook va fermer. Ou du moins, je vais la désactiver, parce que je n’ai pas envie de tout perdre et aussi parce que je pourrais bien la ressusciter un jour, lorsque Facebook se sera calmé. Ce site me sort par les yeux depuis bien longtemps ; à force de nous prendre pour des débiles, nous sommes nombreux·euses à vouloir nous en échapper, ce qui n’est pas une décision facile à prendre. J’avais voulu lui donner une dernière chance en ouvrant un groupe privé mais ça n’a pas marché puisqu’au lieu de me concentrer sur un seul lieu, j’en avais trois à gérer (profil personnel, page & groupe). Du coup, aujourd’hui, il est temps de couper une branche de l’arbre.

La fermeture de la page se fera d’ici quelques semaines. Je ne mets pas de date précise parce que je ne sais pas trop, mais je ferai des rappels réguliers pour que vous puissiez migrer vers ailleurs.

 

Où aller, du coup ? Je vous propose ici les différents sites & réseaux sur lesquels je me trouve :

Twitter : OniroProds

C’est le réseau social que je privilégie ces dernières années. Je sais qu’il n’est pas facile à appréhender et qu’il ne jouit pas d’une réputation d’enfer, mais vraiment, c’est là que je me sens le mieux. Sur Twitter, je partage tout : mes parutions, des extraits, des news diverses, les mises en vente de mes bijoux, la publication de nouveaux chapitres sur Wattpad, mais aussi pensées, réflexions, bêtises, partages, découvertes… L’avantage de Twitter, c’est qu’il ne trie pas les publications des gens que vous suivez et que tout y est publié dans l’ordre chronologique, sans algorithme pour vous empêcher de voir des trucs. Vous pouvez même organiser vos abonnements avec des listes (ce qui est facilité par TweetDeck par exemple).

Mon blog (ici, quoi)

Mon blog restera bien entendu ouvert. J’y poste les infos les plus importantes, comme les publications, les mises en vente de livres & de bijoux, les boulots en cours, etc. C’est bien moins spontané que Twitter mais l’essentiel est là. En revanche, si vous suivez mes histoires sur Wattpad, je ne poste pas de billet à chaque nouveau chapitre.
Vous pouvez vous y abonner deux façons :

  • via le flux RSS (la bonne vieille méthode qu’il faudrait absolument réhabiliter un jour)
  • par email, en vous inscrivant sur le formulaire disponible sur la barre de droite et dans le pied de page. Vous recevrez chaque nouveau billet par email, en temps réel (et vous ne serez pas submergé·es : c’est rare quand il y a plus d’un billet par semaine).

Instagram : Onirography

Sur Instagram, je poste également les infos importantes (nouvelles parutions, mises en vente de bijoux, etc), des extraits de mes textes en cours d’écriture, ainsi que des petites choses personnelles comme des découvertes, des photos de Lilith, etc. Dans les stories, je me permets d’être un peu plus spontanée et de partager des trucs à la volée, et je préviens de la publication des nouveaux chapitres sur Wattpad.

Wattpad : Onirography

Là, c’est plus spécifique puisque ça concerne celles & ceux qui ne veulent rien manquer de mes histoires. En ajoutant mes romans à vos listes de lecture, vous recevrez une alerte à chaque nouveau chapitre posté.

Profil Facebook : Rozenn Illiano

Je ne compte pas quitter définitivement Facebook (pas pour le moment en tout cas) et garde mon profil personnel. Ce dernier est quasiment public donc vous pouvez vous y abonner si vous le souhaitez. Les demandes d’ami·es ne sont pas forcément toutes acceptées en revanche, en particulier si nous ne nous connaissons pas. Pour l’heure, j’ai encore du mal à y partager mon bazar, je l’ai presque abandonné et j’espère bien me le réapproprier grâce à la fermeture de ma page.

 

Bref, voilà pour le moment 🙂 N’hésitez pas en cas de remarque ou de question !