L’attrape-rêves

« Janvier 2016 : la lumière ravage la Terre, lançant le compte à rebours vers la fin du monde et la destructions qui surviendront 600 jours plus tard. Grâce à son don de marcheuse de rêves, Lili est en vie. Mais elle ne sait que faire, où se rendre, quoi espérer. Elle rencontre par hasard Fañch, un ado mis à la rue par ses parents. Ensemble, ils errent au hasard à la recherche d’une destination, d’un but, leurs failles et leurs douleurs grandes ouvertes comme des blessures. Des douleurs qui, tour à tour, font avancer ou reculer, qui paralysent, qui donnent espoir ou découragent. Qu’espérer quand il n’y a que la fin au bout de la route ? »   L’attrape-rêves est un ‘cycle’ comprenant plusieurs nouvelles ainsi qu’un roman en cours de rédaction, Onirophrénie (disponible courant 2018)   En savoir plus

L'attrape-rêves

Nouvelle

 

Résumé

« Tu as l’impression d’être ailleurs, de ne pas être accordé à ce monde. De vibrer à une autre fréquence. C’est ce que je vis. Toujours. »

Lili est une attrape-rêves : elle parcourt les songes d’inconnus afin de leur venir en aide. Guérir leur peine ou leur douleur, dire au revoir aux disparus… Elle passe ses nuits à réparer les cœurs des autres, mais cela se fait toujours au détriment du sien.

Infos

· Cette nouvelle fait partie de l’univers de L’attrape-rêves, et elle est disponible dans le recueil auto-publié Fêlures (2015).

· Ce texte comprend deux suites (à lire dans l’ordre) : Pluie & Rouille et La Boussole ; ce triptyque de nouvelles peut être complété par la nouvelle La balade des marcheurs de rêves ainsi que le roman Onirophrénie.

· La photo de couverture a été réalisée par l’autrice.

Fêlures

Acheter le livre :

Recueil de nouvelles

  • Date : 2015
  • Édition : OniroProds
  • Genre : fantastique & fantasy
  • Pages : 105
  • ISBN : 978-2-9544127-2-6
  • Prix : 10 €

 

Résumé

Ce n’est pas tant la nostalgie qui guide ces mots, mais bien quelque chose qui s’apparente plus à une blessure ancienne, de celles qui s’imposent à vous dès que le temps change, qui font vriller vos os sous l’humidité de l’air ou la tension des tempêtes. Je crois que c’est pour cela que je guette, à la fin de l’été, le moment où les journées raccourcissent. Parce que le jour se couche tôt, parce que la nuit s’empare du paysage alors que le soir n’a pas encore sonné. Un rythme d’ailleurs, un rythme d’autrefois posé sur les méridiens du Pacifique. Si j’attends la venue de l’automne et la promesse de l’hiver, c’est pour rejeter en bloc la chaleur et le soleil. Pour noyer dans le froid ces souvenirs doux-amers de jour mourant, de montagnes baignées d’orage. — La Boussole

Huit nouvelles parcourues de failles et de rêves sans issue, d’inévitables séparations et de retrouvailles au pied des tombes.

Infos

· Les nouvelles peuvent être lues sur Wattpad en version non corrigée (voir liste ci-contre).

· La photo de couverture a été réalisée par l’autrice.