L’attrape-rêves

« Janvier 2016 : la lumière ravage la Terre, lançant le compte à rebours vers la fin du monde et la destructions qui surviendront 600 jours plus tard. Grâce à son don de marcheuse de rêves, Lili est en vie. Mais elle ne sait que faire, où se rendre, quoi espérer. Elle rencontre par hasard Fañch, un ado mis à la rue par ses parents. Ensemble, ils errent au hasard à la recherche d’une destination, d’un but, leurs failles et leurs douleurs grandes ouvertes comme des blessures. Des douleurs qui, tour à tour, font avancer ou reculer, qui paralysent, qui donnent espoir ou découragent. Qu’espérer quand il n’y a que la fin au bout de la route ? »   L’attrape-rêves est un ‘cycle’ comprenant plusieurs nouvelles ainsi qu’un roman en cours de rédaction, Onirophrénie (disponible courant 2018)   En savoir plus

Onirophrénie

Acheter le livre :

Roman

  • Date : 2018
  • Édition : OniroProds
  • Genre : fantastique, post-apo
  • Pages : 352
  • ISBN : 978-2-490040-03-2
  • Prix : 20 €
  • Univers : l’attrape-rêves

 

Résumé

Un jour de janvier, une tempête cataclysmique s’abat sur le monde. La lumière descendue du ciel ravage la Terre et lance un funeste compte à rebours, à la fin duquel il ne restera plus rien. Par chance, les marcheurs de rêves l’avaient prédit grâce à leur pouvoir si particulier, et la plupart d’entre eux ont pu se mettre à l’abri.

Comme eux, Lili survit à la catastrophe. Mais pour un temps seulement : son don ne lui obéit plus depuis longtemps. Démunie et tourmentée, elle rencontre alors Fañch, un adolescent jeté à la rue en raison de son homosexualité. Ensemble, ils errent au hasard, à la recherche d’une destination peut-être, d’un but, au gré de leurs failles et de leurs blessures ; des douleurs qui, tour à tour, font avancer ou reculer, paralysent, donnent de l’espoir ou découragent. Qu’espérer, en réalité, quand il n’y a que la fin au bout de la route ?

Onirophrénie est un spin-off de la série TOWN.

Infos

· Ce roman est un spin-off de la série TOWN. Le livre peut se lire indépendamment, mais certains éléments (comme le contexte) ne seront pas explicites. L’on pourra compléter sa lecture avec au moins le roman Tueurs d’anges (à lire avant ou après Onirophrénie).

· L’illustration de couverture  a été réalisée par Xavier Collette.

· Découvrez les premiers chapitres sur Wattpad.

· Sur le blog : la genèse d’Onirophrénie

· Découvrez les nouvelles en rapport avec l’héroïne, Lili.

L'attrape-rêves

Le Grand Projet

Les marcheurs de rêves sont des sorciers à part : leur magie à eux, ils la puisent dans les rêves. En cela, ils sont différents, irascibles, désagréables. Surtout, ils ressentent constamment un manque qu’ils ne comprennent pas.

Lili fait partie de ces marcheurs de rêves. Elle serait la plus puissante d’entre tous, dit-on, mais sa magie lui apparaît comme une malédiction, mêlée à ses traumatismes, ses cauchemars et ses névroses. Quand la fin du monde approche, c’est la folie qui la guette.

 

Infos

Le cycle de L’attrape-rêves se concentre sur le personnage de Lili, une marcheuse de rêves puissante incapable de maîtriser parfaitement son pouvoir. Elle est mêlée malgré elle à l’Apocalypse, mais pas seulement… Lili est l’un des trois personnages principaux de mon Grand Projet (avec Oxyde et Samuel).

Ce cycle comprend le roman Onirophrénie qui est un spin-off indépendant de la série TOWN (ce roman se déroule en même temps que le roman Tueurs d’anges), ainsi qu’une poignée de nouvelles. Par ailleurs, Onirophrénie forme un diptyque indissociable (et pourtant totalement indépendant) avec le roman L’Épine Noire, et le cycle de L’attrape-rêves est lié à celui d’Érèbe et à celui des Tisseurs d’encre.

 

Bonus

· Sur le blog : la genèse du roman, ses prémices et ses inspirations

Le jeu des questions-réponses (1ere partie)

  • Archives

Ces dernières semaines, je vous proposais de répondre à des questions sur tous les thèmes que vous souhaitiez  : mes histoires, mes projets, mes personnages, ma façon de travailler… Voici donc la première partie des réponses  ! Si vous en avez d’autres, n’hésitez pas, je pourrais très bien refaire un autre billet de ce genre plus tard :)

À noter  : certaines questions amenaient à spoiler. J’ai donc décidé de procéder ainsi  : si le spoiler concerne une histoire qui n’a pas été publiée, je n’y réponds pas en détails, et s’il concerne une histoire déjà publiée, j’y réponds en floutant le texte. Il vous suffit de passer votre curseur dessus pour lire la réponse. Veuillez toutefois bien vous rendre compte que certaines réponses peuvent non pas vous spoiler mais peut-être vous retirer le plaisir de la découverte.

À propos du Grand Projet

* Si toutes tes histoires sont liées entre elles, par où commencer ?
Pour l’heure, mes histoires sont indépendantes les unes des autres, ou du moins les différents ensembles narratifs : la série TOWN est indépendante du roman Elisabeta, qui est indépendant de mes nouvelles. On peut donc tout lire dans l’ordre que l’on veut, et on n’est pas obligé de tout lire si on ne veut pas non plus (au bout d’un moment, si vous voulez lire les romans qui se placent à la toute fin de cette histoire globale, il le faudra quand même !).
Si vous voulez tout lire, je vous conseille de lire les livres dans leur ordre de parution, soit Fêlures, puis 18.01.16, puis Elisabeta, puis Tueurs d’anges, puis Oracles, puis Onirophrénie, puis Passeurs, et ainsi de suite. Mais ce n’est qu’une suggestion. A mon sens, les seuls que l’on doit lire dans l’ordre, c’est Fêlures et 18.01.16, mais uniquement parce que Fêlures est bien plus ancien et que le style s’en ressent un peu.
(et bien entendu, il vaut mieux lire dans l’ordre les séries XD Que ce soit les romans comme TOWN ou Le Cercle, mais aussi les nouvelles (comme la trilogie de L’attrape-rêves ou les Nouvelles de Town) (mais tout est précisé sur la fiche de chaque nouvelle, dans le menu ‘Lecture en ligne‘ ci-dessus).

Pour en savoir plus :

À propos des personnages

* Comment s’est passée ta rencontre avec Oxyde, qui semble un personnage éminemment central pour toi  ?
Ce sujet fera l’objet d’un billet plus tard, puisque je comptais raconter la genèse d’Oracles, comme je l’ai fait pour Tueurs d’anges et Elisabeta (je m’en occuperai un peu avant la parution du livre). Mais on peut résumer ainsi  : au départ, Oxyde était une incarnation du Diable (rien que ça) que je voulais mettre en scène dans une nouvelle, et en fin de compte, il est devenu totalement autre chose, se changeant en tatoueur magicien comme on le voit dans la nouvelle Souvenirs d’encre. Mais forcément, les choses m’ont un peu échappée et Oxyde a très vite pris toute la place (et j’ai encore du mal à comprendre comment ça a pu se produire). Comme je travaillais sur Tueurs d’anges à l’époque, j’ai eu l’idée assez saugrenue de l’y inclure, ce qui a donné Oracles (qui devait être un livre indépendant).

Spoiler Tueurs d’anges  : [ads_blur_spoiler] c’est à ce moment-là que j’ai décidé de lier Oxyde à Élias (vous verrez comment dans Oracles), et c’est ce qui m’a permis d’imaginer toute son histoire. [/ads_blur_spoiler]

Lire la suite »Le jeu des questions-réponses (1ere partie)

Fun facts (1)

Quelques petites anecdotes à propos de mes histoires… sans spoiler ! Le Rêve du Prunellier, Fêlures, 18.01.16 La corneille qui vient recueillir l’âme du vieil homme dans Poe est une Ombre qui se balade dans notre monde (ce qui ne peut pas arriver, j’ai fait une erreur d’aiguillage à l’époque, mais… Lire la suite »Fun facts (1)

La Boîte Noire

Nouvelle

 

Résumé

« Une étrange rencontre que voilà, et un sacré challenge : comment permettre à une sorcière triste à mourir de rêver à nouveau ? »

Travaillant à présent à la Boîte Noire, la boîte de nuit de son cousin Côme, Francesca vend ses sortilèges à ceux qui en ont besoin. Jusqu’au jour où une étrange jeune femme lui demande de l’aide : elle ne parvient plus à se rendre compte quand elle rêve et quand elle est éveillée…

Infos

· Cette nouvelle fait partie de l’univers de la Boîte Noire, avec une incursion dans celui de l’attrape-rêves. Elle a été écrite en 2017, et est disponible à la lecture sur Wattpad. Elle a été conçue pour être lue indépendamment mais je ne suis pas certaine que ce soit bien le cas. Donc si vous n’avez pas lu les nouvelles Burn the Witch et Dialogue avec les ombres, je vous recommande de les lire avant de lire La Boîte Noire :)

· La photo de couverture a été réalisée par l’autrice.

Chronologies et univers : comment y voir clair

J’ai reçu une remarque un jour, à laquelle je n’avais pas pensé : l’on peut se perdre assez rapidement si l’on ne connaît pas mes univers et mes histoires. Du coup, histoire de laisser une trace de tout ça, voici quelques explications…

Au début

Mon carnet contenant le Plan de l'OnirographeJ’ai longtemps coupé mon boulot en deux : la partie fantasy d’un côté, la partie fantastique de l’autre. Ce qui signifie que tout ce qui se trouvait à l’intérieur de ces parties était relié ; tous mes textes de fantastique se déroulaient dans notre monde sur une même chronologie, les autres mondes sur une autre chronologie. Simple.

En revanche, les deux parties fantasy & fantastique me paraissaient irréconciliables. Difficile d’imaginer comment lier des mondes imaginaires au nôtre… jusqu’à ce qu’une illumination divine me vienne. Je tenais l’Idée avec un grand i, le truc qui relierait tout. Idée que je ne vais pas vous raconter, il vous faudra la découvrir le moment venu… Ce qui est certain, c’est que tout se tient sur une même timeline, un même multivers dont chaque monde est relié à son voisin. J’appelle ça pompeusement le Plan de l’Onirographe. Ou le Grand Projet.

Les univers

Histoire de garder un semblant d’ordre dans tout ce bazar (ce qui n’est pas facile), des univers se sont naturellement constitués, rassemblant les différents textes selon leurs points communs : un monde, donc, ou une époque, ou une civilisation, ou un personnage… Ce découpage naturel permet de savoir où on met les pieds et de se situer quelque peu sur la timeline. Vous verrez que le premier événement principal de cette chronologie est l’Apocalypse (il y en a deux autres, mais je n’en ai pas encore parlé pour le moment).

J’ai rédigé une page, Le Grand Projet, sur laquelle je détaille les différents univers, leur résumé et les textes qui leur correspondent.

  • TOWN est la partie qui se déroule dans notre monde avant, pendant et après l’Apocalypse, sous la forme d’une quadrilogie de romans. Ses personnages principaux sont les clairvoyants Élias et Oxyde.
  • L’attrape-rêves est la partie qui se concentre sur le personnage de Lili, une marcheuse de rêves de notre monde. Elle vit l’Apocalypse elle aussi.
  • Le Cercle raconte l’histoire du Cercle, donc, une société vampirique qui vit parmi nous depuis toujours.
  • Le Prunellier se rapporte à la partie purement fantasy de l’ensemble. Des marcheurs de rêves de plusieurs mondes différents se réunissent afin de découvrir d’autres civilisations.
  • Atlacoaya, pour finir, est un projet un peu à part sur lequel je n’ai que peu travaillé, une autre partie fantasy dont le lien avec le reste peut paraître obscur, mais cela viendra plus tard.

Il existe tout plein d’autres textes qui n’entrent pas dans ces cycles mais ils sont reliés malgré tout, parfois par un lien ténu, ou juste un personnage, ou une situation… (pour celles & ceux qui connaissent, sachez par exemple que Notre-Dame de la mer est relié à Oracles… Vous verrez !).

Il est aussi possible que d’autres cycles naissent plus tard, selon le feeling du moment.

Comme pour le Marvel Cinematic Universe, ceci constitue la Phase 1 de ma timeline. C’est-à-dire que tout se lit plus ou moins indépendamment, dans l’ordre que l’on veut : vous pouvez lire le roman Elisabeta  avant ou après la quadrilogie TOWN, avant ou après le roman Onirophrénie, avant ou après L’Épine Noire, etc. Les textes se complètent et proposent souvent une autre lecture des événements, ou bien offrent des explications sur tel ou tel truc, ou bien juste des clins d’œil.

Lire la suite »Chronologies et univers  : comment y voir clair