• Pas de produit dans le panier

(oui, j’ai changé le nom de mon bilan mensuel, j’avais trop envie) (d’ailleurs j’aimerais trop mettre l’ami Bugs Bunny en bannière mais je ne suis pas sûre que ce soit très correct en terme de droits).

J’espère que tout va bien pour vous et que vous n’êtes pas fondu·es à cause de la chaleur (ici, c’est limite, il fait 30° C à minuit dans l’appartement, c’est difficilement supportable) (vivement l’automne). Je suis un peu en retard pour publier mon bilan du mois, alors c’est parti !

En juin

1 — Comme prévu dans mon précédent bilan, j’ai commencé la rédaction de Lighthouse, ce projet destiné à une maison d’édition (dont le nom de code est devenu le Far breton entre-temps), j’en suis plus ou moins à la moitié. J’ai fait connaissance avec mes nouveaux personnages, Agathe et Isaïah, et j’avoue être assez contente de ce que j’ai écrit jusqu’ici. Par contre, j’ai préféré prendre une petite pause cette semaine pour plein de raisons (il fait chaud, mon chéri était en simili-congés, on a fait du cat-sitting, j’avais trop envie de bijouter) ; la reprise sera pour demain (lundi), en espérant boucler le truc d’ici une semaine – 10 jours.

Un aperçu de comment j’imagine mes deux héros ! Agathe est inspirée physiquement de Krysten Ritter que l’on ne présente plus (croyez-le ou pas, je n’ai jamais regardé Jessica Jones), et Isaïah de Bishop Black, artiste performer & acteur X vivant à Berlin (pas besoin de vous prévenir que les recherches sur Google sont #NSFW, hein).

 

2 — J’ai aussi publié quelques textes courts : des Égrégores (Ihato, Reanimation, Vaisseau de verre & Un bracelet de turquoise), ainsi qu’une nouvelle, Les ombres d’Atlacoaya. Il y aura sans doute une pause dans les Égrégores dans les deux prochaines semaines car si je dois me concentrer sur le Far breton, je n’aurai pas le temps d’écrire autre chose en attendant (et je n’ai plus de textes courts d’avance). Ah, et j’ai aussi ajouté des mots-clefs à la fin de chaque texte : maintenant, vous pouvez voir de quels univers ils dépendent !

3 — J’ai décidé de relancer ma boutique de bijoux ! J’en avais trop envie depuis quelques mois, et depuis l’arrêt de l’auto-édition de mes livres, je me suis dit que je pourrais reprendre le bijoutage. Pour le moment, une quinzaine de pièces attendent sagement dans leur boîte ; j’espère pouvoir les mettre en vente cet été ou à la rentrée, tout dépend de mon avancement dans les projets sur le feu. Je vous en parlerai plus à ce moment-là ! (en attendant, je mets peu à peu le site à jour, comme la page du Grand Projet ou ma page de présentation, que vous pouvez lire si vous êtes curieux·euses). Vous remarquerez que je parle de création de bijoux au même titre que mes histoires : ils font à présent partir du Grand Projet !

 

4 — J’ai commandé quelques exemplaires de mes livres, dont certains étaient épuisés (comme Elisabeta et Onirophrénie). Tous mes titres sont à présent disponibles dans ma boutique ! (profitez-en parce que je ne sais toujours pas si je les garde disponibles ou pas, à la fin de l’année ils disparaîtront peut-être).

Et en juillet !

J’ai deux objectifs en juillet, et je dois absolument m’y tenir : terminer la rédaction du Far breton et entamer la correction de Clairvoyants. Tout ce qui s’ajoutera à ces deux objectifs sera du bonus (j’aimerais écrire quelques Égrégores, poursuivre la mise à jour de la boutique pour accueillir les bijoux, et bijouter un peu). Par contre, pas de Camp NaNo pour moi (flemme de remplir le profil et de participer).

J’ai aussi ressorti ma tablette graphique, ce que je n’ai quasiment pas fait depuis un an et demi, pour travailler sur un petit quelque chose auquel je tiens et que je n’ai pas pu faire l’année dernière : le 20 juillet prochain, ce sera ‘l’anniversaire’ de la mort de Chester Bennington. Pour l’occasion, je travaille actuellement sur un portrait (mi-illustration mi-montage, j’ai perdu trop de skills pour pouvoir faire le portrait de A à Z) que vous pourrez voir le 20 juillet, donc. Si vous me connaissez, vous savez à quel point Linkin Park est important dans ma vie, je tenais vraiment à faire un hommage à ma petite échelle (ce qui est drôle, c’est qu’il m’a fallu près d’un an pour pouvoir écouter de nouveau Linkin Park. Depuis 15 jours, je n’écoute plus que ça : Reanimation en premier lieu, ainsi que les Underground, et Dead by Sunrise, et maintenant Post Traumatic, l’album solo de Mike Shinoda sorti il y a 15 jours).

Et le reste

J’avais prévu, dans le dernier bilan, d’écrire un billet sur la tablette reMarkable et j’avoue que j’ai totalement zappé. Je la ressortirai lors de la correction de Clairvoyants donc ce sera l’occasion (j’ai zappé pas mal de choses ces dernières semaines : entre la décision d’arrêter l’auto-édition, les allers-retours chez le vétérinaire pour mon chachat (rien de grave, mais il faut prendre le bus avec une bestiole récalcitrante, ce n’est pas de tout repos) et tout, j’ai eu du mal à rester focus sur mon boulot). Je dois vraiment réorganiser un peu mes journées…

Les lectures du mois : j’ai relu Un éclat de givre, le roman que je préfère d’Estelle Faye, ai commencé l’intégrale des Royaumes Crépusculaires de Mathieu Gaborit (dont je ne connais presque rien, je compte donc combler cette lacune dans les prochains mois), et en ce moment, je relis L’épouse de bois de Terri Windling (et cette relecture me montre à quel point j’aime ce roman). D’ailleurs, je m’en suis inspirée pour créer un collier !

 

Je vous conseille aussi de lire Sous la cendre, une nouvelle de ma copine Sophie, qui est disponible sur Wattpad. Tata Soso propose aussi des textes courts sur son site, réunis sous le nom de Time. Allez voir !

 

Pour finir, la photo du Chat (qui a chaud) :

À bientôt les loulous !

 

(photo de bannière : Florian Klauer on Unsplash)

4 commentaires

  1. Sophie

    1 juillet 2018

    Oh, merci beaucoup Madame pour le lien vers Sous la Cendre <3
    Bon courage pour ce mois de juillet (et cette chaleur insupportable) !

  2. Célie

    9 juillet 2018

    C’est que des bonnes nouvelles ça de te revoir « bijouter » ^^
    Je relis souvent L’épouse de bois de Terri Windling, j’aime beaucoup sa plume. Il me semble d’ailleurs que Les Moutons Électriques ont sorti une version « collector » dernièrement.
    Petite question au passage: est-ce que le collier que tu as créé en t’inspirant de ce roman fera partie de ceux que tu mettras en vente ou est-ce que tu le gardes pour toi?

  3. Rozenn

    10 juillet 2018

    Oui, il sera disponible à la vente avec les autres 🙂

  4. Célie

    11 juillet 2018

    Top!!! ^^

Laissez votre commentaire