• Pas de produit dans le panier

Le Rêve du Prunellier – 1er bilan 2 mois

Hello à tous !

couv-prunellierComme ça fait deux mois tout rond que la version numérique du Rêve du Prunellier est sorti, j’avais envie de faire un petit bilan. Dès le départ, dans ma démarche d’auto-édition, j’avais l’idée de ne rien cacher des chiffres, histoire de montrer comment l’auto-édition se passe. Je n’ai pas la science infuse, toutefois, et je fais comme je peux, avec mes maigres moyens !

Donc here we go, voici les chiffres :

 – 4 exemplaires numériques vendus (3 sur Unseelie, 1 sur Amazon*)
 – 15 exemplaires papier vendus (12 sur Unseelie, 3 sur TheBookEdition)

*Alors, malgré les gros reproches que l’on fait un peu partout concernant Amazon, j’ai fait le choix de vendre mon livre là-bas. J’avais dans l’idée de multiplier les plateformes (du moins, celles qui permettent la vente de livres auto-édités), et aussi de permettre aux acheteurs d’acheter le livre ‘anonymement’ s’ils veulent. Ben ouais.

Ce n’est certes pas énorme, mais pour moi, sur deux mois, c’est déjà pas mal. C’est même vraiment chouette (je n’ai pas vendu autant de mon artbook Onirography par exemple, alors que ça fait un an qu’il est sorti). Je n’ai jamais publié de livre ‘écrit’ (Le chat qui avait peur des ombres est un album jeunesse), donc pour moi, écriveuse inconnue, c’est déjà du super résultat, je ne m’attendais pas à tant. Il y a eu quelques couacs dans l’organisation (plus de finances pour commander de nouveaux livres papier, c’est pour ça qu’il faudra soit attendre mon retour de Belgique mi-avril, soit commander chez TheBook Edition), mais c’est déjà hyper cool (oui, je ne sais pas si vous avez remarqué, mais j’ai un peu de mal à réaliser… moi qui pensais en vendre 2…).

J’ai bénéficié de l’aide précieuse de Laure, à la sortie du livre : grâce à elle, le livre a pu être connu de quelques blogs, sur la base d’un concours qu’elle a organisé. Lune également y a contribué, grâce au ‘partenariat’ entre Unseelie et le challenge ‘Je lis des nouvelles et des novellas’ qu’elle organise (si vous y participez, vous pouvez demander le livre en numérique !). J’ai déjà eu 5 retours sur le livre (merci merci merci Laure, Acro, Strega, Lanyla et Lune), qui sont positifs, et pour moi c’est ce qui compte le plus ! J’avais peur de la méfiance des lecteurs envers l’auto-édition, surtout depuis l’arrivée du numérique (c’est facile de publier un livre de cette façon, donc la qualité n’est pas toujours au rendez-vous). J’ai lu sur facebook quelques discussions à ce propos… de quoi me déprimer ! Mais le plus important pour moi, c’est que les lecteurs passent un bon moment en lisant mon bouquin (j’ai expliqué les raisons du choix de l’auto-édition ici).

Pour finir, je voudrais aussi remercier Jean-Claude Dunyach pour le super tuto sur le livre numérique, ainsi que l’équipe de TheBookEdition qui fait un boulot génial et rend les livres réels. Et à Ness, et Xavier pour leur aide précieuse sur le livre en lui-même.

Vous avez toutes les infos, tous les liens sur cet article, si vous voulez en savoir plus sur le livre !

Le Rêve du Prunellier est disponible en version papier !

Hey !

Je viens de me rendre compte que j’avais totalement oublié de parler ici de la sortie papier du Rêve du Prunellier… honte à moi !

 Tadaaaaaa !

Donc le livre est disponible, tout beau tout joli dans son écrin de papier (car je n’oublie pas les amateurs de papier non plus !).

Pour se procurer le livre, il y a plusieurs solutions :
– J’en aurai quelques exemplaires à Trolls & Légendes, à Mons en Belgique. Pas beaucoup, mais il sera là !
– Le livre est disponible directement sur The Book Edition, en suivant ce lien (EDIT : le livre n’est plus disponible à la vente)
Il sera aussi disponible sur la boutique, avec une dédicace si vous le souhaitez…

Sur la boutique, il n’est pas disponible tout de suite, à mon grand regret, car je n’ai malheureusement pas les finances pour en avoir un petit stock à la maison… ce sera possible à mon retour de Belgique, en avril !

Voilà voilà ! Pour rappel, le livre coûte 15€, contient 8 nouvelles et quelques illustrations. Et si vous êtes indécis, vous pouvez lire les quelques chroniques que de gentilles blogueuses ont bien voulu faire ! Tout est sur la page du livre.

Sinon, je sais bien qu’il n’y a pas beaucoup de mise à jour sur Oniro, des dernières semaines. J’ai juste la tête ailleurs ! Je prépare Trolls & Légendes, qui se déroule à la fin du mois, et j’ai du mal à ouvrir Photoshop pour peinturer un peu. En revanche, j’ai ouvert Open Office pour retravailler mon roman La Cité des cendres, qui tourne, tourne, tourne en boucle depuis quelques semaines. Le Rêve du Prunellier était un projet sur de longues années, et l’avoir terminé me laisse une sorte de vite que j’ai besoin de combler par de nouveaux mots. Donc acte !

Bye-bye les gens !

Un extrait du Rêve du Prunellier

Bonjour !

couv-prunellierQuelques petites nouvelles : je peaufine le livre numérique du Rêve du Prunellier… comme j’ai eu une liseuse (hier), j’ai pu moi-même tester en live, et il fallait quelques ajustements… j’ai également envoyé le fichier de la version papier, je devrais avoir des nouvelles la semaine prochaine !

Je vous propose aujourd’hui de lire un extrait du recueil. Il s’agit de la nouvelle Poe, que je vous offre pour vous faire une idée du recueil ! C’est une nouvelle particulièrement que j’aime beaucoup, écrite sur un coup de tête après avoir découvert l’histoire vraie dont elle est inspirée (vous en saurez plus en la lisant !). J’espère qu’elle vous plaira et qu’elle vous donnera envie de lire le reste du livre 🙂

Lire en ligne
Lire sur Wattpad (inscription requise)

Je vais préparer tout bientôt (très certainement demain) la galerie d’illustrations qui se trouve dans la version papier. Elle sera mise en ligne sur le site, et vous pourrez ainsi voir quelques illustrations que je n’ai jamais montré !

Sachez également que vous pouvez participer au Challenge ‘Je lis des nouvelles et des novellas’, organisé par le blog Un papillon dans la lune. Vous pouvez y participer avec Le Rêve du Prunellier, qui vous sera offert ! C’est à voir ici  EDIT : le challenge est dors et déjà terminé !

A bientôt pour la suite 🙂

Le Rêve du Prunellier – livre à paraître

Bonsoir à tous !

Comme c’est le premier article de l’année, je voulais donc vous souhaiter une très bonne année 2013 ! La santé, les sous (oui, c’est important !), longue vie et prospérité, amour, gloire et beauté… Merci à vous de me suivre toujours !

couv-prunellierJ’avais envie de vous parler de mon dernier projet, sur lequel j’ai travaillé ces derniers jours (parce que je ne fais pas que glander !). Il s’agit donc d’un recueil de nouvelles auto-publié, qui s’appelle Le Rêve du Prunellier.

Ce recueil contiendra huit nouvelles, écrites entre 2004 et aujourd’hui, et quelques illustrations (dont certaines sont inédites !). On y croise mes personnages, comme Layelis ou Silence, et quelques univers évoqués dans ma boutique Unseelie.fr… C’est un livre très personnel, tellement personnel que je n’ai pas voulu le proposer à un éditeur. Je me lance donc dans l’aventure de l’auto-édition de textes, ce qui est, il faut bien le dire, bien plus stressant que l’auto-édition de artbooks…

Le livre sera disponible en version papier (impression à la demande, vendu sur le site The Book Edition, ou sur ma boutique), et en version numérique (format pdf, epub et mobi, tous sans DRM, vendus dans ma boutique et sur Amazon en format mobi et si tout va bien). J’ai passé ce weekend à préparer les fichiers numériques, j’ai commandé un exemplaire de test pour contrôler l’impression de la version papier… en attendant de recevoir mes numéros ISBN pour pouvoir le commercialiser (donc je compte sur une mise en vente dans un mois, un mois et demi).

J’avoue que je ne sais pas du tout comment cela sera accueilli, mais il n’y a aucune prétention littéraire ou pécuniaire dans ma démarche. Je partage juste mes histoires comme je partage mes illustrations. Je ne sais pas si je suis un bon auteur… par contre, si vous avez peur de lire des textes bourrés de fautes et de maladresses, soyez rassurés, tout a été corrigé ! (merci Vanessa !)

Pour finir, voici la 4e de couverture que j’ai écrit… volontairement sibylline :

« Entends le chant des trains, et les cris d’une Reine des Neiges en furie, et le bruissement des arbres
hybrides. Écoute les prières fiévreuses d’une dame d’hiver en péril, l’écho d’un bec de corneille qui
cogne à la fenêtre, le bruit sourd d’un corps chutant d’un gratte-ciel. Écoute le silence des mondes qui
s’entrechoquent, et le vacarme d’une graine qui grandit, bien cachée sous le bitume…

Huit nouvelles oscillant entre féerie étrange, fantastique éthéré, onirisme nocturne. Huit histoires sans lien ni point commun, ou presque. Juste quelques corneilles, et le froid mordant de l’hiver… »

Voilà, donc, pour le moment ! Je vous en reparlerai lorsque tout sera un peu plus concret.

Je risque de ne pas être trop présente ces prochaines semaines, en tous cas pour des illustrations, car je vais attaquer une commande qui me stresse un peu, donc je serai concentrée dessus ! (pareil, je vous en parlerai !).

A bientôt !

 

 

Le chat qui avait peur des ombres est de retour à la maison

Bonjour à tous !

Quelques petites nouvelles de mon premier livre jeunesse, Le chat qui avait peur des ombres.

Je ne sais pas trop s’il est encore trouvable dans le commerce, et pour cause : le contrat du livre a été rompu avec l’éditeur, suite à de nombreux soucis sur lesquels je ne reviendrai pas. De toutes façons, il était difficilement trouvable en librairies (je ne compte plus le nombre de demandes que j’ai reçu à ce propos). Il y a eu un arrêt de commercialisation en mars dernier, et nous avons récupéré nos droits sur le livre. Nous avons aussi récupéré un petit stock que nous venons tout juste de recevoir (après des mois de blocage).

 Concrètement, ça veut dire quoi ?

Le livre pourra être trouvable dans certaines librairies (en tous cas celles qui en ont). Et soyons honnêtes, on pourra le trouver également en solderie. Je ne sais pas où, ni quand, ni à quel prix, tout ça ne me concerne pas. Ce qui est sûr, c’est que je préfère qu’il soit vendu là pour quelques euros, sans savoir combien, ni comment, ni même sans recevoir de droits, plutôt que de savoir que le reste du stock a été pilonné (détruire des livres, quelle horreur).

Pour le reste, le livre (ses deux versions, en rigide et en souple) sera vendu dans ma boutique. A un prix abordable, et surtout, avec à chaque fois une dédicace des deux auteurs (Xavier à l’illustration, moi au texte) pour les éditions grand format. Directement du producteur au consommateur, en somme ! Les livres seront ajoutés dans la boutique dans la journée, les liens seront mis à jour un peu partout. N’hésitez pas non plus à répandre la nouvelle, pour que le plus grand monde soit au courant !

Nous allons aussi proposer, d’ici peu, des tirages d’art, pourquoi pas de la papeterie, des illustrations du livre. Et pourquoi pas une suite… cette suite déjà presque écrite, qui attend depuis deux ans dans mon ordinateur. Tout ça, on verra, il faut trouver le temps, savoir comment procéder…

Ce qui est sûr, c’est que nous sommes vraiment très contents que toute cette histoire se termine enfin (enfin, presque. La bataille n’est pas tout à fait finie).

Mais le chat est revenu à la maison… et ça c’est une super nouvelle !

Pour le commander, c’est ici !