• Pas de produit dans le panier

Le Rêve du Prunellier – 1er bilan 2 mois

Hello à tous !

couv-prunellierComme ça fait deux mois tout rond que la version numérique du Rêve du Prunellier est sorti, j’avais envie de faire un petit bilan. Dès le départ, dans ma démarche d’auto-édition, j’avais l’idée de ne rien cacher des chiffres, histoire de montrer comment l’auto-édition se passe. Je n’ai pas la science infuse, toutefois, et je fais comme je peux, avec mes maigres moyens !

Donc here we go, voici les chiffres :

 – 4 exemplaires numériques vendus (3 sur Unseelie, 1 sur Amazon*)
 – 15 exemplaires papier vendus (12 sur Unseelie, 3 sur TheBookEdition)

*Alors, malgré les gros reproches que l’on fait un peu partout concernant Amazon, j’ai fait le choix de vendre mon livre là-bas. J’avais dans l’idée de multiplier les plateformes (du moins, celles qui permettent la vente de livres auto-édités), et aussi de permettre aux acheteurs d’acheter le livre ‘anonymement’ s’ils veulent. Ben ouais.

Ce n’est certes pas énorme, mais pour moi, sur deux mois, c’est déjà pas mal. C’est même vraiment chouette (je n’ai pas vendu autant de mon artbook Onirography par exemple, alors que ça fait un an qu’il est sorti). Je n’ai jamais publié de livre ‘écrit’ (Le chat qui avait peur des ombres est un album jeunesse), donc pour moi, écriveuse inconnue, c’est déjà du super résultat, je ne m’attendais pas à tant. Il y a eu quelques couacs dans l’organisation (plus de finances pour commander de nouveaux livres papier, c’est pour ça qu’il faudra soit attendre mon retour de Belgique mi-avril, soit commander chez TheBook Edition), mais c’est déjà hyper cool (oui, je ne sais pas si vous avez remarqué, mais j’ai un peu de mal à réaliser… moi qui pensais en vendre 2…).

J’ai bénéficié de l’aide précieuse de Laure, à la sortie du livre : grâce à elle, le livre a pu être connu de quelques blogs, sur la base d’un concours qu’elle a organisé. Lune également y a contribué, grâce au ‘partenariat’ entre Unseelie et le challenge ‘Je lis des nouvelles et des novellas’ qu’elle organise (si vous y participez, vous pouvez demander le livre en numérique !). J’ai déjà eu 5 retours sur le livre (merci merci merci Laure, Acro, Strega, Lanyla et Lune), qui sont positifs, et pour moi c’est ce qui compte le plus ! J’avais peur de la méfiance des lecteurs envers l’auto-édition, surtout depuis l’arrivée du numérique (c’est facile de publier un livre de cette façon, donc la qualité n’est pas toujours au rendez-vous). J’ai lu sur facebook quelques discussions à ce propos… de quoi me déprimer ! Mais le plus important pour moi, c’est que les lecteurs passent un bon moment en lisant mon bouquin (j’ai expliqué les raisons du choix de l’auto-édition ici).

Pour finir, je voudrais aussi remercier Jean-Claude Dunyach pour le super tuto sur le livre numérique, ainsi que l’équipe de TheBookEdition qui fait un boulot génial et rend les livres réels. Et à Ness, et Xavier pour leur aide précieuse sur le livre en lui-même.

Vous avez toutes les infos, tous les liens sur cet article, si vous voulez en savoir plus sur le livre !

Laissez votre commentaire