Et si on lançait une newsletter ?

Tout est dans le titre ! Voilà un bout de temps que je réfléchis à lancer une newsletter associée au site, pour vous parler de mon activité littéraire, mais aussi pour partager un peu plus sur l’écriture, la création, le Grand Projet et tant d’autres choses… Sauf que de nombreux obstacles & doutes ont fait que j’ai repoussé ce lancement prévu il y a déjà un an (et je ne vais pas vous faire croire que seul le covid m’a empêchée de m’y mettre pour de bon !).

Se couper en deux

Déjà, j’ai mis du temps avant de comprendre que je n’avais pas à me scinder en deux : d’un côté il y a l’écrivaine, de l’autre il y a l’artisane. Ou bien d’un côté il y a mes multitudes d’univers, et de l’autre la Cité de Minuit. D’un côté l’artistique, de l’autre le commerce… Bref, vous voyez l’idée. Quelque part, ça fait bien des années que je me sens coupée en deux de cette manière, car je travaille à la fois à écrire des livres et à bricoler des bijoux, et j’ai toujours pensé qu’il fallait faire une distinction entre ces activités, ne pas les mélanger parce que… parce que quoi, en fait ? Je suis une seule personne qui écrit des bouquins et fabrique des trucs. C’est tout.

Maintenant que cette question est réglée, je peux décider, enfin, de créer une seule et même newsletter, qui réunira toutes mes activités, toutes mes facettes en une seule.

S'inscrire à la newsletter :

* En vous inscrivant à la newsletter, vous transmettez vos données personnelles. Vous pouvez vous désabonner à tout moment en suivant le lien de désinscription indiqué dans chaque email, ou bien en me contactant. Lire la politique de confidentialité du site.

Goodbye les réseaux sociaux !

La décision de créer ma newsletter est surtout liée aux réseaux sociaux : peu à peu, ils ont commencé à m’agacer, en particulier Facebook et Instagram. J’ai l’impression depuis quelques années de devoir travailler malgré eux et non plus avec eux, de me battre contre ces outils qui étaient censés nous aider à nous faire connaître sur les internets. Et j’en ai plein le dos de me battre contre des multinationales qui changent le monde (en mal) et qui ne paient même pas leurs impôts.

Aussi, j’ai beaucoup de mal avec cette tendance actuelle qui veut que nous soyons toutes & tous notre propre marque, et même pire, que nous devenions des influenceurs. Pour être honnête, je suis larguée. Je ne comprends pas comment ça marche, je ne sais pas me vendre, utiliser les bons mots, faire les bonnes photos, trouver les bons sujets. Je n’ai pas les codes, je n’ai pas le temps, et je n’ai pas non plus la capacité mentale de gérer tous ces trucs en plus du reste, à savoir fabriquer et écrire, mettre mes créations en ligne et vous en parler de temps en temps ; j’ai déjà du mal à nettoyer ma salle de bain régulièrement… Comment voulez-vous que je devienne community manager en plus de mon boulot d’écrivaine et de bijouteuse ?

Partant de ce constat, j’ai l’ambition de me débarrasser de mes derniers comptes sur les réseaux sociaux, à l’exception de Twitter. Facebook, c’est fait : ma page est désactivée et mon profil sombre peu à peu dans l’oubli. Instagram devrait suivre, en tout cas pour mon compte perso ; celui de Rue de Minuit restera en place un moment, histoire de voir comment je vais gérer.

Et comment vais-je gérer ? Avec une newsletter ! Exit les filtres et les algorithmes, la visibilité au petit bonheur la chance, bonjour la fiabilité et le lien direct entre vous et moi ! (personnellement, ça me fait rêver)

L'Oniropostale, ma petite newsletter

Le choix du nom de cette newsletter n’a pas été simple, car je voulais qu’il réunisse mes deux sites (celui-ci, où je parle de mes livres, et Rue de Minuit, ma boutique). Puis j’ai pensé à l’Oniropostale, le nom d’un service de livraison onirique qui apparaît dans mon roman Midnight City. Parfait, non ?

L’Oniropostale prendra la forme d’une newsletter hebdomadaire qui récapitulera les projets et avancements de la semaine écoulée, les billets sur le blog quand il y en a, ainsi que les annonces futures comme les mises en vente de bijoux à venir, ou bien les parutions. J’aimerais aussi partager des réflexions sur l’écriture, la création et tant d’autres choses encore, parler du Grand Projet et de mes personnages, et vous partager des contenus (que je déteste ce mot) inédits : des extraits de projet en cours de rédaction, pourquoi pas des nouvelles, et des petits textes qui n’ont pas de place ailleurs. Tout cela sera réuni dans un espace privé, accessible uniquement aux abonné·es.

Enfin, j’y mettrai des aperçus de ce sur quoi je travaille (les bijoux, mais aussi la papeterie et les futurs carnets), les annonces de parution de livre, la révélation des couvertures en avant-première, des photos des nouvelles collections de bijoux, les dates des mises en vente… En gros, les annonces avant tout le monde, avec les dates et les heures, histoire de ne rien rater. Vous êtes trop nombreux·ses à me dire que vous avez loupé tel ou tel bijou, telle ou telle annonce à cause des algorithmes des réseaux sociaux. Grâce à cette newsletter, vous ne raterez rien.

Il y aura aussi des bonus, comme un code promo permanent sur la boutique, ou d’autres choses que je garde secrètes. Et pour finir, sachez qu’il s’agira d’un moyen de communication privilégié avec vous, car vous pourrez répondre directement à chaque email et me faire part de vos remarques, suggestions et questions ! :)

Lancer cette newsletter est pour moi un gros défi : j’ai beaucoup de mal à être régulière dans mon travail et je n’ai jamais réussi à tenir une newsletter plus longtemps que deux numéros. Mais j’ai aussi récemment mis au point une méthode d’organisation personnelle, certes un peu branlante mais tout de même efficace, qui m’a permis de régulariser mon travail sur Rue de Minuit et ma vie personnelle, donc pourquoi ne pas essayer ?

À savoir

  • Les emails seront publiés le mardi matin pour commencer. Il y aura peut-être ajustement sur le jour et l’heure en fonction des résultats et de vos avis.
  • Vous pouvez vous inscrire via les formulaires qui se trouveront dans chaque nouveau billet, sur la page Newsletter et sur la page d’accueil du site. Ces formulaires se trouvent aussi sur Rue de Minuit !
  • Ces emails remplaceront l’envoi automatique par email des derniers billets parus sur Rue de Minuit. Si vous êtes abonné·e à cet envoi automatique, il vous faudra vous réinscrire.
  • Bien entendu, vos données personnelles sont protégées et ne seront pas utilisées pour autre chose que l’envoi de la newsletter. Vous pouvez aussi vous désabonner à tout moment !

Je ne sais pas encore quand le premier email sera envoyé. Il s’agira peut-être de mardi prochain (le 23), ou alors le suivant. Quoi qu’il en soit, si vous voulez être sûr·e de le recevoir, inscrivez-vous dès maintenant !

Merci à vous pour votre attention, et j’espère que cette petite nouveauté vous plaira ! ^o^

Inscrivez-vous !

* En vous inscrivant à la newsletter, vous transmettez vos données personnelles. Vous pouvez vous désabonner à tout moment en suivant le lien de désinscription indiqué dans chaque email, ou bien en me contactant. Lire la politique de confidentialité du site.

2 commentaires sur “Et si on lançait une newsletter ?”

  1. Inscription faite pour ne rien manquante de ton avancée et des tes projets quels qu’ils soient, car j’aime ton Univers dans sa globalité 🙂

  2. 😀 Enfin, je ne stresserai plus de louper les prochains livres. La newsletter, c’est quand même le plus sûre pour te suivre. 🙂
    Merci !

Les commentaires sont fermés.