• Pas de produit dans le panier
Onirography

Derrière le nom Onirography

Onirographie : nom commun, du grec ancien ὄνειρος, ‘rêve’, et γράφειν, ‘écrire’.

1 – Art perdu et inaccessible consistant à créer des mondes à partir de la matière des rêves
2 – Activité onirique préférée des marcheurs de rêves, en particulier les Voyageurs

 

Petit historique

Mon site existe depuis 2005 sous le nom d’Onirography. Il m’a été inspiré par deux choses : en premier, l’onirographe est un appareil permettant de mesurer l’activité pendant le sommeil des animaux (ne me demandez pas comment ça fonctionne), en second, il s’agit du nom d’une encre magique qui apparaît dans Serpentine, une nouvelle de Mélanie Fazi (ma favorite car la première que j’ai lue de cette très chouette autrice).

Les rêves prennent une grande place dans mon univers personnel ; marcheurs de rêves et onirographes en sont des éléments récurrents. Les marcheurs de rêves sont des gens capables de beaucoup de choses pendant leurs rêves : ils peuvent visiter le futur ou le passé, guérir d’autres personnes, ou bien encore voyager dans d’autres mondes voisins du nôtre. Les onirographes, quant à eux, sont des appareils spéciaux permettant à certains marcheurs de rêves, qu’on appelle des Voyageurs, de visiter ces autres mondes avec l’aide de leur corps physique, et non pas leur corps astral comme c’est toujours le cas (ce qui conduit à un certain nombre de catastrophes…).

Vous pouvez déjà vous familiariser avec les marcheurs de rêves dans plusieurs de mes textes : les romans Onirophrénie et Il neige sur Érèbe, ainsi que les nouvelles La balade des marcheurs de rêves, La Boîte Noire et les Égrégores de Victoria St. John. Les onirographes apparaîtront dans le roman L’Épine Noire, qui n’est pas encore paru.

Sachez aussi qu’il ne s’agit pas que de cela, et que l’onirographie désigne autre chose de bien plus important… et que je ne peux pas révéler ici (ce serait spoiler !).

Le Logonirographe

Le logo de mon site et de mon label est une création de Xavier Collette et représente un onirographe stylisé, qui sert d’emblème et de signe de reconnaissance aux Voyageurs (cf Onirophrénie et La balade des marcheurs de rêves cités ci-dessus). Vous pouvez en découvrir plus à son propos sur le billet L’emblème des Voyageurs.

Sachez aussi qu’il existe une page cachée sur mon site, qui vous en dira plus à ce propos…
Indice : pour la trouver, il faut se souvenir de l’easter egg préféré des gamers.