Découvrez l’atelier de la Rue de Minuit

Rue de Minuit, c’est le nom de ma future boutique de bijoux. Où, quand, comment, pourquoi, je vous dis tout !

Photo montrant un carnet, un plan d'une ville et une clefUn atelier oublié dans une ruelle

Lorsque j’ai décidé d’arrêter de faire de la publication de livres mon activité principale, il était déjà certain que je décide d’ouvrir une nouvelle boutique de bijoux faits-main, parce qu’en gros, c’est l’autre seule chose que je sais vraiment faire. J’ai eu le temps de faire mes armes avec Unseelie ; et même si l’époque est différente, que les réseaux sociaux ne sont plus les mêmes et qu’il sera difficile de faire ma place, je ne me voyais pas vraiment faire autre chose.

Je savais aussi que cette nouvelle boutique aurait pour décor la Cité de Minuit, que vous avez pu découvrir dans mon roman Midnight City. C’était une évidence : je voulais des bijoux oniriques et nocturnes, du bleu, des étoiles et des lunes, quelque chose de précieux et sombre comme ma Cité. Surtout, je voulais continuer ce que j’avais à peine esquissé avec les énigmes (comme Un voyage sur l’Atlas) et MidnightCity.fr. Continuer l’histoire, l’incarner réellement, presque comme un jeu de rôles.

Voilà pourquoi le nom de ‘Rue de Minuit‘ : la logique a voulu que cet atelier se situe dans la Cité, à un endroit précis sur le plan, une ruelle placée non loin de la porte de Minuit. Son nom n’apparaît pas toujours sur les cartes, et peu de gens savent qu’il y existait autrefois des ateliers d’artisans car la plupart de ces lieux ont été délabrés, voire détruits pour certains, pendant l’Antéminuit et la Vague.

Cette histoire, c’est donc celle d’une Nocturne qui était prête-plume et qui a décidé de raconter des histoires autrement qu’avec des mots. En reprenant une de ces échoppes, en la retapant et en s’y installant, elle décide de relater les événements majeurs de la Cité de Minuit, les légendes des Nocturnes et des Oneiroi. Elle vend des bijoux et en fabrique parfois, ainsi que des objets de décoration et des livres.

Photo montrant une personne aux cheveux noirs portant un bijou de la boutique

Raconter des histoires

Plusieurs catastrophes ont secoué la Cité au fil de son histoire ; les plus connues sont l’Antéminuit (relaté dans Midnight City) et la Vague (dans Night Travelers), mais il y en a eu beaucoup d’autres avant (cela peut vous donner un indice du moment où nous nous situons : nous sommes après la Vague, soit après le roman Night Travelers). C’est ça, la Cité de Minuit, une succession de destructions et de reconstructions sans fin, comme le bateau de Thésée. Mes bijoux seront là pour raconter ces histoires, et ce de plein de manières différentes. Il y aura des histoires à lire sur le site, dans mes livres, dans les énigmes… et avec les bijoux. Je dirais même ‘dans‘ les bijoux (mais cela, vous le découvrirez bientôt !).

Il ne s’agit ni plus ni moins que la continuité de mon travail créatif, relaté dans Midnight City et dans Night Travelers. Ce n’est pas pour rien, d’ailleurs, si ce second roman paraîtra au moment de l’ouverture de la boutique puisqu’il raconte tout ça (et vous verrez même que l’on pousse le jeu encore plus loin puisque c’est un personnage du bouquin qui ouvre cette boutique…).

Des rêves et des souvenirs de la Cité

Concrètement, on y trouvera quoi ?

À son ouverture, il y aura des bijoux. Trois collections très exactement, chacune possédant son propre style, sa propre histoire et sa propre symbolique. Je ne vous en dis pas plus pour le moment car je voudrais vous faire la surprise ; en revanche, vous pourrez voir des aperçus de ce sur quoi je travaille sur les réseaux sociaux :)

Il y aura aussi de la papeterie, du moins le début d’une ligne de petites choses comme je les aime : carnets, pin’s, stickers, cartes… Je n’ai pas encore travaillé dessus pour le moment, mais il sera sans doute question des contreparties que j’avais prévues pour la campagne Ulule annulée. Tous les produits envisagés ne seront pas disponibles tout de suite, il faudra sûrement attendre les mois suivants pour cela. Vous pourrez aussi retrouver les illustrations de Nocturnes de mon chéri Xavier Collette :)

J’aimerais enfin proposer des objets de décoration, des tirages d’art et pourquoi pas des objets uniques comme des customisations de poupée (parce que j’aime vraiment trop ça). Je ne vous partage pas le détail de ces objets car beaucoup de choses restent à établir, mais sachez par exemple que je compte me former à l’art du vitrail dans ce but. Ce sera sans doute pour l’année prochaine.

Tout ceci aura une identité visuelle que j’espère forte et évocatrice, et vous sera livré par oniropostale dans des emballages de récupération : les boîtes de bijoux me viennent d’un stock constitué ces dernières années, les colis seront faits avec des cartons et du papier-bulle récupérés à droite à gauche… Je ferai peu d’achats pour les emballages, à l’exception des stickers qui les orneront, des enveloppes et du scotch (si possible sans pvc).  Pas de chichis, pas d’emballages démesurés, pas de bidules pour décorer !

Pour terminer, sachez que tous mes livres seront transférés dans cette boutique, et qu’il ne sera plus possible de les acheter ici. Comme précisé ici, une fois les stocks écoulés, il vous faudra passer par votre libraire, Lulu ou Amazon pour les commander, à l’exception de Midnight City, Night Travelers et Le Chat qui avait peur des ombres.

Bientôt l’ouverture

Il reste encore beaucoup de travail, et j’espère ouvrir la boutique en été 2020, si possible en juillet.

Pour les modalités : la boutique sera auto-hébergée sur RueDeMinuit.fr (pour l’heure en construction) et sera reliée à MidnightCity.fr (ce sera la même plateforme que celle que j’utilise ici pour vendre mes livres). Il y aura aussi une boutique sur Etsy, destinée surtout aux acheteurs étrangers, mais aussi pour bénéficier de la communauté de ce site.

Pour le calendrier : je compte m’occuper du site en mars, avec en parallèle un relooking de MidnightCity.fr (qui ne sera pas fermé). En avril, il sera l’heure de corriger Night Travelers. En mai et en juin, il sera temps de constituer le stock de bijoux et de papeterie, et de planifier les mises en vente. Puis ce sera l’heure de l’ouverture !

Ilustration montrant le marchand de sable devant la Cité de Minuit

Le marchand de sable, par Xavier Collette

Pour suivre les actualités de la boutique

J’ai fait le choix de ne pas ouvrir de page Facebook pour éviter de subir les aléas de l’algorithme de ce site, ni de compte Twitter dédié. La stratégie sera donc différente pour partager les informations de la boutique, ainsi que les mises en vente : tout sera centralisé sur la boutique. Les nouveautés et les annonces feront toujours l’objet d’un billet sur le blog, auquel vous pourrez vous abonner (comme ici : via le flux RSS, ou alors en vous abonnant par email). Ces billets seront ensuite partagés sur mon compte Twitter personnel et sur le compte Instagram de Rue de Minuit. Vous pouvez déjà vous y inscrire pour découvrir des aperçus en avant-première :)

 

Voilà pour la présentation ! J’espère que cela vous plaira, et j’espère aussi vous voir nombreux·ses à l’ouverture de la boutique ! ^_^ Tout bientôt, il y aura la vente des bijoux-prototypes : je prévois ça pour la première semaine de mars :)

3 commentaires sur “Découvrez l’atelier de la Rue de Minuit”

  1. Bravo pour tout ce travail en amont et hâte de découvrir la boutique de « rue de minuit  » !

  2. Je suis curieuse de découvrir tout ça ! L’univers de Midnight City était tellement fort et magique que j’ai hâte de voir comment tu vas le décliner ! (Et de lire Night Travelers évidemment !) Et les carnets… comment dire… OUI ♥

Les commentaires sont fermés.