• Pas de produit dans le panier
Onirography

La Boîte Noire – une nouvelle à lire !

Voilà longtemps que je n’avais pas écrit de textes courts ! J’avais prévu d’écrire La Boîte Noire et de vous proposer cette nouvelle à l’occasion du Ray’s Day le 22 août dernier, mais je n’ai pas eu le temps. C’est à présent chose faite :)

La Boîte Noire poursuit l’histoire de Francesca, Côme, et un peu Oxyde ; vous avez, d’ailleurs, un aperçu plus concret de mon roman Oracles, que vous pourrez lire d’ici quelques mois (février/mars 2018 si je suis à l’heure dans mon planning). A ce propos, j’ai voulu cette nouvelle indépendante mais je ne suis pas tout à fait certaine d’avoir réussi. Du coup, si vous n’avez pas lu les précédents textes Burn the Witch et Dialogue avec les ombres, je ne peux que vous conseillez de le faire avant d’attaquer la Boîte Noire !

Le résumé :
« Une étrange rencontre que voilà, et un sacré challenge : comment permettre à une sorcière triste à mourir de rêver à nouveau ? »
Travaillant à présent à la Boîte Noire, la boîte de nuit de son cousin Côme, Francesca vend ses sortilèges à ceux qui en ont besoin. Jusqu’au jour où une étrange jeune femme lui demande de l’aide : elle ne parvient plus à se rendre compte quand elle rêve et quand elle est éveillée…

 

Mine de rien, pour celles & ceux qui suivent mon boulot depuis longtemps et qui ont lu mes nouvelles, sachez qu’il y a dedans tout plein de liens avec mes autres textes, en particulier les personnages : Francesca, Côme, Hazel et Oxyde bien entendu, mais aussi deux autres, qui se trouvent dans deux autres nouvelles… L’une est assez évidente, l’autre peut-être pas forcément. Il y a aussi un clin d’œil à mon ancienne activité bijoutesque :) Je ne vous en dis pas plus ici, mais si vous voulez, on peut en discuter en commentaire.

Pour finir, les liens, comme d’habitude :

Tous les commentaires sont bien entendu bienvenus. Une bonne lecture ^o^

 

edit : la photo de couverture ne montre pas Francesca (elle ne porte pas autant de bijoux), mais sa mystérieuse cliente… Qui est-ce ?

1 septembre 2017

4 commentaires

  1. Sophie Castillo

    30 août 2017

    Moi je saiiiiiis moi je saiiiiiis qui c’est !
    *Sophie, fournisseuse de commentaires débiles depuis 2005*

  2. Rozenn

    30 août 2017

    Huhu, et en plus, tu vas voir le lien direct dans Onirophrénie, espèce de veinarde.

  3. Sophie Castillo

    30 août 2017

    Ah ben on a la classe ou on l’a pas 8)
    Je l’ai ouvert hier, j’étais trop pressée de le commencer 😀 ! Je te tiens au jus !

  4. Rozenn

    30 août 2017

    Oh l’impatiente ! 😀
    J’ai hâte d’avoir ton avis 🙂

Laissez votre commentaire