• Pas de produit dans le panier

Encore une fois, je suis en retard (je sais qu’on n’est que le 5, mais c’est 5 jours trop tard). Ces derniers jours ont été sport en raison du bouclage de Passeurs et de Clairvoyants, mais maintenant que c’est fait, on peut retrouver une vie (à peu près) normale !

Quoi de neuf en septembre, alors ?

En septembre, je devais terminer-boucler-classer Clairvoyants, et lancer la publication de Passeurs & de Clairvoyants, donc. Et c’est chose faite !

Corriger Clairvoyants m’a paru particulièrement difficile, presque insurmontable ; je n’en menais pas large lorsque j’ai commencé. L’idée de passer des jours sur ce texte qui m’a donné beaucoup de fil à retordre m’était quasiment inspportable. Il faut dire que j’ai eu du mal à en venir à bout : ce roman a été recommencé plusieurs fois, j’avais du mal à le sentir, et au bout d’un moment j’ai même pensé abandonner la série Town. Heureusement, je ne suis pas du genre à me décourager au point de tout laisser tomber (pas l’écriture, du moins). Le roman est terminé, corrigé, relu, il est parti chez mes copines relectrices, et Town s’achève enfin. Et pour couronner le tout, je ne suis pas mécontente de ce que j’ai écrit !

La série au complet !

 

Tout ça m’a permis d’apprendre deux ou trois trucs sur l’écriture et sur mon travail. Déjà, je sais que je réécrirai plus de série, et si jamais je devais me lancer de nouveau dans l’aventure, j’écrirai tout avant de les publier. S’engager sur un tel boulot à long terme est beaucoup trop stressant. Ensuite, il ne faut absolument pas se reposer sur ses lauriers. Oui, c’est vrai, c’est valable pour tout dans la vie, rien n’est acquis, mais ici je me suis vraiment trompée : j’ai cru que j’avais gagné des levels et que je n’avais pas besoin de faire des efforts, que tout irait sur des roulettes. Sauf que non, chaque roman est différent, on ne peut pas s’attendre à pouvoir les écrire de la même façon à chaque fois. Juste avant Passeurs/Clairvoyants, j’avais écrit Onirophrénie en 11 jours, une petite prouesse que j’étais sûre de pouvoir réitérer, et je me suis plantée en beauté. Le pire étant que j’ai écrit Les fantômes de Ker ar Bran très vite aussi, juste après Clairvoyants ! En fait, j’ai vraiment appris à aller vite, c’est juste que Clairvoyants m’a posé beaucoup de soucis. Maintenant que la série est terminée, je me sens plus légère.

Toujours en ce qui concerne Town, j’ai aussi commencé le recueil 600 jours d’apocalypse qui doit accompagner la sortie des tomes 3 et 4. Ce recueil (gratuit !) proposera quelques nouvelles en rapport avec des personnages de la série, et racontera ce qui leur arrive pendant l’Apocalypse (tout est expliqué dans ce billet). Le boulot du mois d’octobre consistera donc à finaliser ce recueil.

Et en dehors de ça, j’ai envoyé Les fantômes de Ker ar Bran à qui de droit, et les retours sont pour le moment très positifs (mais ne crions pas victoire).

Et sinon :

  • Miracle, j’ai enfin un téléphone portable ! (je n’en avais plus depuis 6 ou 7 ans je crois)
  • Nous avons réorganisé et installé de nouvelles bibliothèque à la maison, parce que nos livres se multiplient inexplicablement
  • Grâce à Thomas Geha, j’ai eu une super dédicace de Christopher Priest dans Le prestige, dont l’adaptation fait partie de mes films préférés (et je suis hyper contente)
  • J’ai rencontré Mathieu Gaborit et Mélanie Turpyn (et je suis hyper contente aussi)
  • J’ai enfin écrit mon bilan sur l’auto-édition
  • Ma collection du Cirque des rêves grandit encore puisque j’ai reçu trois nouvelles éditions : deux services de presse et une édition Halloween. D’ailleurs, pour l’occasion, j’ai aussi customisé une poupée Monster High pour la transformer en Poppet Morray ! (et c’est bientôt l’heure de ma relecture annuelle du livre, j’ai hâte)

Les livres lus :

  • Les attracteurs de Rose Street – Lucius Shepard
  • Hors Série Une Heure-lumière
  • Le Prestige – Christopher Priest
  • Nous qui n’existons pas – Mélanie Fazi
  • Amour, Jihad & RTT – Marc Dubuisson

Et en octobre ?

Tout le mois d’octobre sera consacré à la publication de Passeurs et de Clairvoyants. Les exemplaires-tests ont été commandés chez Lulu afin de contrôler les couleurs des couvertures, et il ne reste plus à finaliser les mises en page en ajoutant les dernières corrections dedans, d’entrer les fiches des livres sur mon site (et écrire un pitch pour Passeurs, au secours), écrire et finaliser trois textes pour 600 jours d’Apocalypse, publier ce dernier en ebook et sur Wattpad, et enfin lancer l’impression des livres. Je ne ferai pas de précommandes cette fois ; il y aura 20 exemplaires de chaque pour commencer. La sortie est prévue pour le 1er novembre !

Ma version de l’Inktober

Comme je n’écrirai pas beaucoup, je pourrai m’occuper de trucs en attente depuis longtemps : mon ménage, déjà, ainsi qu’un tri dans les billets du blog (et peut-être un changement de couleurs du site (edit : du coup c’est fait), et pourquoi pas simplifier encore toutes les pages qui expliquent le Grand Projet). J’aimerais aussi commencer à réfléchir au prochain texte que je veux écrire : en 2019, l’objectif sera de publier Sinteval et la version longue d’Érèbe, et je ne sais pas du tout par lequel je vais commencer. J’avais très envie d’entamer Érèbe en décembre… mais un autre projet s’est ajouté à tout ça, un truc un peu bizarre qui aura une forme un peu barrée, et donc je ne sais pas, je ne sais plus, je suis perdue. Du coup, je vais me concentrer à prendre des notes sur tout ça et on verra ensuite (de toute façon, je n’aurai pas la possibilité de me remettre à écrire  avant décembre).

En dehors de ça, je me suis amusée à faire des gribouillages au stylo sur moi à l’occasion de l’Inktober (il y a déjà quelques photos sur mon Twitter et mon profil Facebook), mais je vais arrêter parce que je n’ai pas le temps.

 

Pour terminer, la photo du Chat

À bientôt !

2 octobre 2018

4 commentaires

  1. Annie Sullin

    16 octobre 2018

    Aaaaah elles sont trop belles les couv’ ! <3 J'ai hâte. Par contre je pensais avoir bien suivi ton blog depuis le début et en fait non, je me retrouve surprise : t'avais pas dit que Town serait juste en trois tomes (= Clairvoyants devait être le troisième et dernier) ? C'était ce que j'avais retenu des derniers articles. J'ai loupé quelque chose ?

  2. Rozenn

    16 octobre 2018

    @Annie Sullin : merci beaucoup !
    Pour ce qui est du nombre de tomes, en fait tu n’as pas mal lu ! Il y avait 3 tomes prévus au début, puis 4, puis re-3, puis re-4 ! J’ai décidé de coupé le dernier en deux parce qu’il était trop gros 🙂

  3. MissHD

    30 octobre 2018

    Bonsoir,
    Ton chat m’aura enfin donné la flemme que j’attendais. Je peux aller dormir. Merci 😛
    Plus sérieusement, cette note me semble plutôt positive et je m’en réjouis ! Bon boulot !
    Bonne nuit 😉

  4. Rozenn

    31 octobre 2018

    @MissHD : heureusement qu’ils sont là, ces chats ! 🙂 J’essaie d’être un peu plus positive. Pas facile tous les jours mais on va y arriver !

Laissez votre commentaire