• Pas de produit dans le panier

Le saule pleureur

Les bijoux de l'Onirographe

Journal d’E. V. – 1883

Par un étrange phénomène que je ne puis comprendre, le château s’étiole un peu plus chaque jour. Ce n’est pas le temps qui l’érode : le processus est rapide, bien trop rapide d’ailleurs, et se déroule à vue d’œil.
Non, il y a là un mystère qui m’échappe, et qui plonge la demeure dans un état non pas de décrépitude, mais… d’épure. Comme s’il cherchait à se réduire à sa plus simple expression.
Je crois en réalité qu’il s’adapte à l’hiver.

Univers : Érèbe

Informations

Cette paire de boucles d’oreilles a été réalisé à la main à l’aide de chaînes en laiton plaqué argent et de perles : verre de Bohème et cristal de roche.
Les crochets sont en laiton plaqué argent.
Ce bijou fait-main et unique est livré dans une boîte en carton et est accompagné de sa petite histoire (les quelques lignes ci-dessus sont un extrait).

Longueur totale : 16 cm