• Pas de produit dans le panier

Allez, au revoir 2015 !

En 2015, j’ai…

posé les crayons, et ce de façon définitive. Si j’ai bien cru aux regrets éternels, tout ça, aujourd’hui je peux affirmer que je ne regrette en rien cette décision, et que cela ne me manque pas.

– déménagé. Dans le même immeuble, certes, mais dans plus grand. Comme si notre appart’, à mon chéri et à moi, était un Pokemon qui évolue. Appartoli, ou un truc du genre. Et c’est bien.

– eu envie de fermer ma boutique. Plusieurs fois. J’en ai expliqué les raisons ici, sur Facebook, et mes plans de conquête du monde pour 2016 sont lancés.

– eu honte de nos réactions, des décisions prises par nos politiques et nos dirigeants. Les attentats de janvier et ceux de novembre ont provoqué ce torrent de bullshits impressionnant. Si les morts et les blessés sont évidemment une tragédie, je considère que ce qui a suivi a peut-être été pire. Nous nous enfonçons de plus en plus dans une dystopie à la Minority Report, et tout le monde est content. Il serait temps pour notre si beau pays aux Lumières grillées de lire un peu de SF, car il ne s’agit pas (que) de divertissements pour gamins attardés, mais aussi (et surtout) des avertissements pour notre futur.

– autopublié deux livres à moi (Les Chroniques de l’Épine Noire & Fêlures), publié deux courts textes dans un artbook (Abyss, qui, en plus, est finaliste au Prix Mythologica), et ai été embarquée dans une anthologie (Légendes de la route par Rivière Blanche).

– écrit deux romans (L’Épine Noire & Tueurs d’anges), ainsi que tout un tas de nouvelles (la plupart de ces textes se trouve ici-même, dans la Bibliothèque). Je me suis rendue compte qu’écrire m’était tout autant important que respirer. Il est temps que je m’y remette. Ah, et j’ai envoyé L’Épine Noire à 4 éditeurs (j’actualise ma boîte mail 30 fois par minute depuis 6 mois).maggle12

– me suis amusée à prendre des photos, suis tombée amoureuse d’un dragon nantais, ai ouvert des portes sans réussir à les refermer, ai enfin écouté tous les albums de Linkin Park, me suis teint les cheveux en noir…

En 2016, je vais…

– éviter surtout de faire trop de plans sur la comète, parce que souvent, c’est difficile de s’y tenir.

– essayer de sortir enfin la suite du Chat qui avait peur des ombres, et tenter de brainstormer sur un projet commun avec mon chéri.

remanier entièrement ma boutique, pour qu’elle soit plus proche de ce que j’aime, pour qu’elle me ressemble un peu plus. Il me faudrait des journées de 36h.

– écrire, encore. Le plus urgent pour moi (dans le sens où ça me démange de m’y remettre) sera de remanier Tueurs d’anges. Les retours que j’ai eu grâce à Wattpad m’a permis de me rendre compte de certaines choses qui ne vont pas trop, sans compter que j’ai eu une idée de génie l’autre jour façon ‘la grâce m’a touchée’. Il me tarde de m’y remettre. Je compte aussi écrire deux romans afin d’avoir le quota habituel (trois si possible), dont le premier sera Oracles, à la fois préquelle et suite de Tueurs d’anges. Et envoyer tout ça faire sa vie auprès d’éditeurs. Et espérer s’organiser au mieux pour enfin faire le NaNo en novembre.

– fêter mes deux ans sans vapote, et mes trois ans sans clopes. Et ouais.felures1

– faire du sport. Et ouais.

tenter de refermer des portes, ou du moins m’occuper de certaines choses qui accaparent un peu trop ma tête et m’empêchent de penser correctement. Essayer de repousser au plus loin la déprime qui se pointe, et (faire semblant de) prier pour que 2016 ne soit pas aussi dégueulasse que 2015.

Tchuss les gens.

(ce billet est jumelé avec ‘Vers l’infini et 2016’ sur Unseelie)

29 novembre 2015
20 décembre 2015

1 commentaire

  1. MissHD

    26 décembre 2015

    Salut,
    Je te le souhaite vraiment ! Pourvu que 2016 soit meilleurs (elle aura pas dur au vu de 2015). 🙂
    Bonne année ! 😉
    ++

Laissez votre commentaire