• Pas de produit dans le panier
Onirography

À propos des bijoux

Comme pour mes livres, mes bijoux racontent des histoires : ils s’intègrent à mon Grand Projet, la vaste fresque sur laquelle je travaille depuis près de 15 ans, le complètent et le développent, l’illustrent aussi. Ces deux supports, mots et objets, s’inspirent l’un et l’autre et se répondent.

Pour en savoir plus : un billet sur ma démarche

 

Des mots…

Chaque bijou est accompagné de son petit texte inédit, une courte nouvelle s’intégrant dans mes univers. Ce texte est imprimé sur papier et est joint au bijou, directement dans sa boîte, pour que vous puissiez découvrir les deux en même temps. Sur le site, un extrait de cette histoire est publiée dans un premier temps, permettant ainsi à l’acquéreuse ou l’acquéreur d’en avoir toute la surprise ; ensuite, le texte en entier sera publié sur le blog quelques semaines après l’achat du bijou. Ces histoires sont publiées dans la catégorie Les bijoux de l’Onirographe.

Si l’expérience vous plaît, si l’histoire vous intrigue, vous pouvez en découvrir plus en vous rendant sur la page correspondant à l’univers de ce texte (tous les bijoux sont réunis par univers sur cette page). Ces pages vous proposent des listes de nouvelles et romans, dont certains peuvent être lus gratuitement en ligne ; les livres, quant à eux, sont disponibles à la vente sur ma boutique. Et si vous êtes perdu·e, n’hésitez pas à me contacter !

… aux bijoux

Mes bijoux sont tous fait-main et uniques : je les réalise moi-même à l’aide de pierres, de métaux et d’éléments de qualité, dans le souci du détail. Comme il s’agit d’un travail artisanal, mes bijoux ne sont pas parfaits, et sont surtout uniques. Aucun design ne peut être reproduit.

Je travaille la plupart du temps avec la technique du wire wrapping, qui consiste à enrouler des pierres (ou autres) dans du fil métallique : cuivre (brut, émaillé ou plaqué) et aluminium sont ceux que je préfère (pour des raisons de législation, il ne m’est pas possible de travailler avec de l’argent ou de l’or). Je choisis les pierres pour ce qu’elles m’évoquent, couleurs, formes et reflets, avec une attention particulière pour leur provenance. À noter qu’il m’arrive parfois de craquer pour une pierre traitée : des agates teintées, par exemple, ou des labradorites traitées. Lorsque c’est le cas, je le précise toujours dans la description du bijou.

Je suis également une dingue de perles, je ne peux pas m’empêcher de les collectionner. J’apprécie particulièrement les perles en pierres naturelles, en cristal Swarovski®, et surtout en verre de Bohème, qui sont mes préférées. Il m’arrive aussi parfois d’utiliser des perles de rocaille ou de métal.

Personnalisation, entretien & réparation

Mes bijoux sont protégés par du papier de soie et glissés dans une pochette en satin. Ils sont ensuite expédiés dans une jolie boîte en carton noir, décorée d’une carte ornée de feuille d’or.

Lire la Foire aux Questions