• Pas de produit dans le panier

Bilan (1) – Janvier

J’ai décidé de copier sur Syven et de vous proposer un petit RDV mensuel pour alimenter un peu ce blog. Il y a plusieurs envies derrière ça : contrebalancer la baisse de visibilité des réseaux sociaux (d’ailleurs, vraiment, si vous êtes sur Twitter, je vous conseille de vous abonner à mon compte), initier un retour aux blogs, parler avec vous… J’espère que ce nouveau RDV vous plaira !

Alors, quoi de neuf sur l’OniroPlanète ?

Le boulot de janvier

Le mois de janvier fut long à démarrer : j’avais 15 000 trucs à faire avant de pouvoir me mettre vraiment au travail, d’un point de vue personnel surtout (ménage, ménage, ménage). Je voulais aussi régler certaines choses que je repoussais depuis des semaines ou des mois :

  • corriger Il neige sur Érèbe et le balancer sur Wattpad
  • écrire un vrai synopsis pour Passeurs
  • réviser Elisabeta qui comportait encore pas mal de coquilles
  • finir la mise en page d’Oracles pour envoyer les SP
  • m’occuper de ma compta de micro-entrepreneure
  • Revoir Onirophrénie

En gros, tout plein de petites tâches qui ne prenaient qu’une journée mais qui s’accumulaient sur ma to do list. Dans le même temps, mon planning de publication a été bousculé : j’espérais publier Onirophrénie en même temps qu’Oracles, mais ça n’a pas été possible. Onirophrénie s’est mis au-dessus de la pile des trucs à faire, chamboulant tout ce que j’avais prévu (écrire, quoi).

Ce changement m’a pas mal contrariée. Puis, avec un peu de recul, je me suis rendu compte que j’étais bien trop control freak et qu’il était temps de lâcher du lest. Je n’ai jamais réussi à bosser avec un agenda (papier ou numérique, ou un bullet journal, ou n’importe quoi qui contient des dates sur lesquelles écrire des tâches à accomplir et des RDV) pour la simple et bonne raison que mon agenda se trouve dans ma tête. Mais comme je suis une tête en l’air, je focalise beaucoup sur cet agenda mental, j’y mets beaucoup trop d’énergie pour ne rien oublier, au point que ça en devient handicapant. En gros, je dois vider le cache tout le temps sous peine de péter une pile. Et quand je n’arrive pas à tenir les délais (que je m’impose souvent moi-même), ça m’agace, ça m’exaspère, ça me contrarie. Je dois donc prévoir des marges d’erreurs pour éviter de me rouler en boule dans un coin quand je ne suis pas à l’heure.

Je ne pense pas que j’arriverai à bosser avec un agenda malgré tout. Par contre, j’ai créé une to do list sur Trello, découvert grâce à Marièke, où j’empile les tâches et les projets les plus immédiats sans indiquer de date d’échéance (sauf pour les publications et les RDV) (logique). J’ai créé une autre to do list avec les objectifs de l’année (rédaction de tel roman, publication de tels livres, etc), ce qui est suffisamment large pour rester souple et ne pas stresser. Je ne sais pas trop ce que ça donnera, on verra bien avec le temps.

Le journal d’écriture

En parallèle, j’ai aussi commencé un journal d’écriture, me permettant de garder une trace de mon taf après coup. J’y note le texte en cours, les remarques sur ce que je peux/dois améliorer, mes doutes (ouiiiii, pleiiiin, beaucouuuup) et l’humeur de la journée. Je n’entre pas en détail là-dessus car je n’ai pas assez de recul (je l’utilise depuis deux semaines), mais si c’est concluant, je vous en parlerai :)

Bref, j’ai à présent terminé tout ça, Onirophrénie est bouclé et prêt à s’envoler vers d’autres rivages, je m’accorde donc une petite pause bricolage histoire de me vider la tête, comme je le fais souvent en période de déprime et/ou de doute écritural (ce qui est le cas en ce moment). Le projet du moment, c’est la customisation d’une poupée Monster High. Il y a déjà des images sur le Twitter sus-nommé, mais je vous montrerai le résultat final ici :)

Le boulot de février

En février, je prévois encore un certain nombre de trucs pas longs et pas (trop) chiants mais qui s’accumulent :

  • envoyer Onirophrénie à mes Super Nanas et attendre avec (im)patience leur retour
  • rebosser la nouvelle La forêt d’Adria de fond en comble pour la publier sur Wattpad
  • relire et peaufiner une nouvelle pour le concours organisé par Présences d’esprit (je ne participe que rarement aux AT et aux concours, ‘c’était donc l’occasion d’essayer)
  • gérer les précommandes d’Oracles, qui sortira à la fin du mois
  • préparer Passeurs

Au boulot sur le synopsis de Passeurs (encore avec une bière)

C’est là le gros chantier qui m’attend pour le premier trimestre : écrire et boucler ce satané tome 3 de TOWN qui me donne beaucoup de fil à retordre (ce n’est pas comme si je ne l’avais pas écrit trois fois, déjà). Le point positif, c’est que le synopsis que je viens de rédiger me plaît vraiment et me donne envie de commencer direct, alors je laisse décanter encore un peu pour remplir la jauge de motivation. Quelqu’un avait dit un jour qu’écrire, c’était comme une envie de faire pipi, et je trouve qu’il n’y a rien de plus vrai.

J’ai aussi prévu quelques changements à faire sur mon site, ce qui ne prendra pas beaucoup de temps : mieux mettre en avant les différents liens où me trouver (réseaux sociaux mais aussi les sites comme Babelio et cie), réorganiser les catégories du blog, finir les brouillons commencés depuis des lustres…

Les lectures

Pour finir, comme j’ai envie de laisser une trace de mes lectures (j’avais un album dédié à ça sur Facebook mais j’oublie toujours de le mettre à jour), je vous partage les derniers bouquins que j’ai lus :

 

Voilà pour ce premier Writer’s month ! Je ne sais pas si j’arriverai à m’y tenir, en tout cas je vais tout faire pour que ce soit le cas. Il est possible que j’arrête la newsletter parce que je n’ai pas le temps de m’en occuper ;  tout sera centralisé ici histoire de ne pas trop s’éparpiller. Dans les prochains Writer’s months, j’essaierai de vous partager d’autres petites choses : des extraits de mes textes en cours (je partage souvent des extraits sur Twitter et Facebook, mais jamais ici, alors c’est l’occasion), des découvertes (photos, livres, curiosités)… J’espère que tout ceci vous plaira, vous intéressera, et vous inspirera ! N’hésitez pas à me dire ce que vous pensez de ce nouveau RDV :)

 

Photo par Florian Klauer
30 janvier 2018

Laissez votre commentaire