Parcourir

Notre-Dame de la mer

La fête du numérique

20 mai 2017

Hop, un petit billet sur le numérique ! Mes livres sont maintenant disponibles en édition numérique dans plusieurs plateformes de vente. 

Pour découvrir ces différentes plateformes, il vous suffit de vous balader dans les fiches de chaque livre (dans la rubrique Autopublication) ou directement sur la page qui recense tous les points de vente. A ce jour, seul 18.01.16 est disponible en epub et mobi, et sera bientôt présent sur pas mal de sites (Kobo, Fnac, Amazon, Apple Ibooks, Google Play, ePagine mais aussi Youscribe et Youboox) d’ici quelques semaines (je mettrai à jour à chaque fois). Il est d’ors et déjà dispo sur Iggybook (et si vous passez sur Iggybook, vous pouvez aussi ajouter un don, ce qui est toujours trèèèèès apprécié :) ) car j’ai opté pour un service payant.

Les autres livres suivront, mais pas tout de suite. En attendant, ils ne sont disponibles que sur Kobo au format epub. Si vous préférez du mobi ou du pdf, pas de panique : passez votre commande, et contactez-moi ensuite en m’envoyant une preuve d’achat (genre capture d’écran de mail ou de compte client par exemple). Je vous enverrai en retour le bon format :) (note : pourquoi je ne passe pas par Amazon ? Parce que c’est beaucoup de contraintes fiscales que je n’ai pas encore réussi à résoudre) (mais ça viendra).

Une dernière petite chose : j’ai remis en vente la version numérique du Rêve du Prunellier, aussi :) Profitez-en car ce n’est que temporaire, je le retirerai sans doute dans les mois qui suivent. A savoir que j’ai laissé le texte en l’état, sans remaniement ni correction. Les nouvelles datent de 2013 et ne représentent plus du tout mon style et mes capacités d’aujourd’hui, sans compter que l’histoire du Prunellier a grandement évolué depuis, il y a eu beaucoup de changements. Si vous lisez ce livre, ce sera donc à vos risques et périls :) Sachez tout de même que cette histoire sera racontée sous la forme d’un roman que je compte écrire avant la fin de l’année.

En ce qui concerne les SP (services de presse), il est toujours possible de m’en demander un ! Si vous avez un blog, un site, une page ou une chaîne Youtube par exemple, je peux vous envoyer le livre de votre choix en échange d’une chronique. Attention, je n’envoie que des livres numériques ! (je ne peux pas me permettre de vous offrir des livres papier, et j’en suis navrée). Pour cela, il vous suffit de m’envoyer un message en me donnant l’adresse du site où vous partagez vos chroniques, ainsi que le format souhaité (epub, mobi ou pdf). Le formulaire se trouve ici.

Merci ! ^o^

,

Bilan & planning

7 mai 2017

J’avais prévu d’écrire ce billet plus tôt mais les circonstances ont fait que je n’en ai pas eu l’occasion : ma grand-mère est décédée la semaine dernière (celle de Notre-Dame de la mer) et les derniers jours ont donc été agités. Maintenant que je suis rentrée, the show must go on ! (c’est ce qu’elle aurait dit).

Le bilan du Camp NaNoWriMo d’avril

J’avais beaucoup de petites choses à faire pour ce Camp NaNo, comme retravailler le texte du Chat qui mangeait les étoiles (la suite du Chat qui avait peur des ombres), terminer le recueil 18.01.16 avec la nouvelle Les Archivistes, rédiger un synopsis pour Elisabeta, mais tout avait déjà été fait avant le mois d’avril. Comme dit dans un précédent billet, le NaNo et les Camps NaNo ne me sont pas indispensables pour écrire, ce qui fait que j’avais beaucoup avancé dans mon planning. J’ai profité, alors, de ce temps pour retravailler Passeurs (TOWN t.3), avec un objectif initial de 5000 mots parce que 1), je ne sais pas chiffrer mes objectifs et 2), je ne pensais pas avoir beaucoup de boulot dessus. Finalement, j’ai écrit 37 841 mots, et j’ai même pu enchaîner sur la correction du texte. Passeurs est à présent terminé, je dois juste le relire pour la forme.

Ma copine de cabine, Sophie, a écrit 10 928 mots, ce qui fait que nous avons explosé nos statistiques (et ça fait du bien au moral).

La suite des événements

J’avais prévu d’enchaîner directement sur Clairvoyants (TOWN t.4), mais comme je dois revoir l’histoire dans son entier, je vais me réserver ça pour le Camp NaNo de juillet. Du coup, je change mon planning en fonction et prévois donc les petits trucs suivants : 

Lire la suite

Petit, tout petit…

28 mars 2017

Bon, en vrai, je suis très peu inspirée par le titre de ce billet, ce sera d’ailleurs un peu le bazar là-dedans…

Peut-être l’avez-vous vu hier : le site Vampires & Sorcières a décerné les V&S Awards ! Ça se passait sur leur page Facebook, bravo aux gagnant.e.s ! Notre-Dame de la mer et Fêlures s’étaient trouvés dans les livres sélectionnés au premier tour, ce que je trouvais déjà énorme. Puis ils se sont glissés dans le deuxième tour (encore plus énorme), et ont fini deuxièmes de leur catégorie (fantastique et recueils/anthologies) (vraiment vraiment énorme). Du coup, je voulais dire un gigantesque merci à toutes celles et ceux qui ont voté, mais aussi à Vampires & Sorcières, non seulement pour avoir sélectionné mes deux bébés au premier tour, mais surtout surtout surtout pour donner leur chance aux auteurs & autrices indé (en parler, chroniquer leurs livres, etc). Car mine de rien, avoir une mini chouille de visibilité dans le vaste monde du web, c’est compliqué…

Lire la suite

,

Quelques news (dédicace, chroniques & bijoux)

9 décembre 2016

Voici quelques petites news livresques mais pas que !

Des chroniques

Parce que ça fait toujours plaisir, Notre-Dame de la mer a été chroniqué par Xian Moriarty, Acro, Marie et Tiphs. Merci beaucoup à vous ! ❤

Sachez que j’en ai reçu un carton entier (des ND de la mer), ils n’attendent que vous pour être lus ! –> Par ici.

15400499_724738751016077_8074390510798199514_n-1Des dédicaces

Une dédicace, pour le coup, et pas des moindres : la librairie Critic et le bar L’Heure du jeu organisent un mini-salon du livre de Noël à Rennes ! Retrouvez 10 auteurs rennais à L’Heure du jeu le mercredi 14 décembre, à l’occasion des Mercredis de l’Imaginaire Rennais. Vous pouvez retrouver toutes les informations par ici.

Pour ma part, je serai présente avec mes livres Fêlures, Notre-Dame de la mer, Le Chat qui avait peur des ombres, et peut-être Abyss the Universe et l’anthologie Routes de Légendes (sous réserve).

Des bijoux

Exceptionnellement, trois bijoux en wire-wrapping seront vendus ce soir sur la page Facebook d’Oxyde Jewelry. Le but est de vider le matériel qu’il me reste et que je ne souhaite pas vendre en l’état, donc de nouveaux bijoux de ce genre seront sûrement réalisés courant 2017, et vendus dans une boutique Etsy. Je raconte tout ça ici. Les trois bijoux, eux, seront mis en vente ce soir à 19h sur Facebook. Retrouvez les modalités ici.

vente

Et le reste

Je poursuis ma réécriture d‘Elisabeta, qui vient de dépasser les 100 000 mots. C’est assez dingue pour être souligné car mes romans sont souvent très courts (je peine à dépasser les 400 000 signes d’ordinaire, ici on en est rendu à 576 000). Et ce n’est pas terminé, puisque je table pour un bébé final qui pèsera dans les 700 ou 800 000. Je ne sais pas trop quoi penser de cette réécriture, pour le moment ; impossible de savoir si ça tient la route, si j’ai réussi à surmonter les grosses lacunes du premier jet, etc. J’aurais tendance à penser qu’en se complexifiant, il y gagne beaucoup : l’intrigue et les enjeux ont beaucoup évolué, l’ajout de deux nouvelles narratrices en plus de la première (dont l’une occasionnelle) est bien plus judicieux, et surtout le contexte s’est beaucoup enrichi. Je me balade beaucoup en Italie (Florence lors du Quatrocento, Naples et Positano aujourd’hui (que je ne connais qu’en photo mais que je veux absolument voir de mes propres yeux. D’ailleurs, malgré ce que mon nom de famille peut faire penser, je ne connais pas du tout l’Italie qui est, pourtant, mon pays de cœur)), j’invente une société entière et m’éclate à y ajouter l’Eglise et le Vatican. Bref, pour le moment c’est un brouillon merdique pas fini, mais je me dis que le résultat final peut être sympa. A suivre !

A bientôt pour le bilan de l’année !

,

Septembre !

5 septembre 2016

C’est la rentrée, c’est la rentrée, c’est la rentrée !

Pour tout dire, je n’aime pas du tout l’été. Déjà, il fait chaud et les jours sont les plus longs de l’année, et j’aime pas. Ensuite, quand on travaille chez soi, en indé, sans vacances et donc sans repère sur les différentes périodes de l’année, on se sent un peu perdus pendant les grandes vacances (parce que, justement, quasiment tout le monde est en vacances). Du coup, quand la rentrée arrive, je suis toujours contente parce que le monde se remet à tourner un peu dans le bon sens, et c’est le retour (normalement) du froid. Et puis c’est l’automne, et après c’est l’hiver, et c’est cool.

Car je suis la magnifique, merveilleuse, Ma Madam' Mim !

« Car je suis la magnifique, merveilleuse, Ma Madam’ Mim ! »

Ceci étant dit, ça fait longtemps qu’on n’a pas parlé boulot, ici. J’ai tendance à délaisser un peu mon site quand je bosse sur des trucs et que je ne peux/ne veux pas en parler parce qu’il n’y a rien de concret. Dernièrement, j’ai terminé ma trilogie post-apo (Tueurs d’angesOracles  Passeurs) et je me suis retrouvée un peu désœuvrée, comme souvent, sans savoir du tout ce que je vais en faire, pour diverses raisons. Après réflexions, il est possible que je les propose à la lecture sur Wattpad (plusieurs fois on m’a demandé si j’allais réactiver Tueurs d’anges, j’en conclus qu’il a été apprécié). MAIS je n’ai pas vraiment décidé. De toute façon, je ne manquerai pas d’en causer ici !

Lire la suite

Départ imminent

28 mai 2016

livresLes premiers exemplaires de Notre-Dame de la mer sont arrivés ! Ils sont tous beaux tous jolis, et prêts à partir vers leurs nouvelles maisons : je prépare dès demain les expéditions qui se feront lundi. Le livre est maintenant disponible dans la boutique :)

Concernant la suite :

 – L’édition papier sera également disponible à l’achat sur la plateforme de vente de Lulu.com, ainsi que sur Amazon. Mais je ne sais pas quand (je crois qu’il faut quelques semaines pour déclencher le truc). Je vous tiendrai au courant.
– De même pour l’édition numérique : je vais m’y atteler et les versions epub, mobi et pdf seront bientôt disponibles à la vente ici-même. Même chose que précédemment, ce sera disponible sur les points de vente en ligne habituels (Amazon, Fnac, etc), mais ça prend deux à trois semaines.

Je rappelle aussi, pour les personnes qui souhaitent chroniquer le livre, je peux vous l’envoyer en numérique :)

Pour acheter le livre, c’est par ici.

(nota bene : Je vais me faire un peu plus rare ici et sur Facebook, en ce qui concerne les petites choses sur lesquelles je travaille. Cela me met la pression et m’empêche de me concentrer – toujours cette bonne vieille petite voix grinçante qui me répète de tout cacher tant que rien n’est concret. Je ne glande pas pendant ce temps, bien au contraire : je termine le vaste chantier commencé (dont je parle dans le précédent billet). That’s all)

Les premiers avis à propos de Notre-Dame de la mer

23 mai 2016

En ce moment, je termine la mise en page définitive de Notre-Dame de la mer, pour lancer l’impression au plus vite : les livres arriveront chez moi d’ici une semaine je pense, donc ça ne tardera plus trop ! A ce propos, j’ai oublié de le préciser lors de la précommande, mais si vous souhaitez une dédicace à l’intérieur, n’hésitez pas à me préciser le nom (vous pouvez m’envoyer un email pour cela, ou un mp sur Facebook).

Les toutes premières chroniques sont également arrivés ! Il s’agit de celles de Cédric Jeanneret, et de Strega. Merci à vous pour votre lecture et votre avis !

Si vous souhaitez chroniquer le livre, je peux toujours vous l’envoyer en numérique (epub, mobi ou pdf, à préciser). Vous pouvez également précommander l’édition papier ! C’est par ici que ça se passe.

(la suite de l’article parlera de boulot en cours, et en particulier du gros morceau que représente Apocalypse Town, soit beaucoup de choses abstraites si vous ne faites pas partie de mes cobayes. Z’êtes prévenu.e.s)

Lire la suite