Parcourir

Fêlures

Petit, tout petit…

28 mars 2017

Bon, en vrai, je suis très peu inspirée par le titre de ce billet, ce sera d’ailleurs un peu le bazar là-dedans…

Peut-être l’avez-vous vu hier : le site Vampires & Sorcières a décerné les V&S Awards ! Ça se passait sur leur page Facebook, bravo aux gagnant.e.s ! Notre-Dame de la mer et Fêlures s’étaient trouvés dans les livres sélectionnés au premier tour, ce que je trouvais déjà énorme. Puis ils se sont glissés dans le deuxième tour (encore plus énorme), et ont fini deuxièmes de leur catégorie (fantastique et recueils/anthologies) (vraiment vraiment énorme). Du coup, je voulais dire un gigantesque merci à toutes celles et ceux qui ont voté, mais aussi à Vampires & Sorcières, non seulement pour avoir sélectionné mes deux bébés au premier tour, mais surtout surtout surtout pour donner leur chance aux auteurs & autrices indé (en parler, chroniquer leurs livres, etc). Car mine de rien, avoir une mini chouille de visibilité dans le vaste monde du web, c’est compliqué…

Lire la suite

Sur du papier

4 mai 2016

J’ai reçu des livres aujourd’hui !

Et pas les moindres, puisqu’il s’agit de mes miens à moi. D’abord, l’exemplaire test de Notre-Dame de la mer, qui me servira à caler les couleurs pour l’impression. Il est beau, il est joli, il est assorti à Fêlures (même format et même pseudo maquette). Il ne me reste plus qu’à finaliser l’intérieur, maintenant !

nd3  Lire la suite

Notre-Dame de la mer, la re-suite

19 mars 2016

IMG_20160319_153926J’ai mis un point final aux 100 000 signes (presque tout pile) de Notre-Dame de la mer, ce qui en fait une petite novella (ou une grande novelette, c’est selon). Après la correction, je me suis aussi occupée de relire plusieurs fois le texte, traquer les dernières lourdeurs, etc. Maintenant, il ne reste plus qu’à laisser reposer tout ça.

Je parlais d’une autopublication au début de ce projet, et je pense mettre ça sur les rails d’ici avril-mai. Le temps de laisser poser, donc, mais aussi de voir si je peux moyenner une correction chez un professionnel (je n’ai pas les moyens de m’en payer une pour des romans, mais ici, ça devrait passer vu le faible calibrage), et aussi parce que je ne veux pas trop précipiter les choses. D’ici avril, je pourrais aussi casser les pieds à mon chéri pour qu’il me fasse une belle couverture comme il sait si bien les faire. Ça me laissera le temps, d’ici là, de préparer la mise en page du bouquin et de régler les détails à propos de l’impression. Faire mes comptes, voir les prestataires, etc.

Lire la suite

31

15 février 2016

Bien le bonjour !

En ce début de semaine, euh… qui déchante (demain j’ai 31 ans, et ça ne me met pas exactement en joie), je vous partage quelques petites choses qui font bien plaisir.

Pour commencer, de nouveaux avis sur Fêlures ! Le premier par Chani, du blog De livres & d’Épice, et l’autre de Doris, du blog La magie des mots. Merci 1000 fois ! <3 (n’oubliez pas que si vous voulez le chroniquer à votre tour, je peux vous l’envoyer au format numérique).

Ensuite, j’ai partagé hier un mini-extrait de Tueurs d’anges, que j’ai réécrit en partie (et pour lequel je vais me replonger dans la correction pour la 4e ou la 5e fois). Le thème était spécial St Valentin, donc (je sais, je ne suis pas connue pour mon optimisme). Ça se passe J-1 avant la fin du monde, et ce n’est pas quelqu’un de connu pour son romantisme non plus.

j-1

Lire la suite

Oracles fêlés

9 février 2016

Bonjour mes chouchous,

hier fut un grand jour puisque j’ai terminé la correction d’Oracles, préquelle & séquelle de Tueurs d’anges. Comme à chaque fois que je termine un texte, j’ai l’impression qu’un camion m’a roulé dessus. Je me sens vidée, passée à la machine à laver, un rien désespérée, même (et je n’exagère MÊME PAS). Celui-ci m’a particulièrement éprouvée, alors qu’il est le texte le moins personnel que j’ai pu écrire jusque là — quoi que — mais je crois aussi que la bande-son n’a pas été de tout repos, à m’intoxiquer au Tricky pendant des semaines. Maintenant, je laisse reposer un moment, le temps de revenir à Tueurs d’anges et de joindre les bouts qui dépassent (pour les fans, Ches va prendre BEAUCOUP plus de place) (d’ailleurs, pour les fans encore, si vous voulez faire partie de mon groupe d’alpha-lecteurs pour ces deux textes, faites-moi signe).

Parce que je suis sympa, je vous laisse un extrait :
« Le bracelet brille à la lumière du soleil, projetant des étoiles sur les murs. Un sortilège d’enfantement, donc. Mais pas que. À l’intérieur de la bénédiction, caché dans une perle, un japa sert de balise pour retrouver Lucifer. S’il s’approche d’un bijou de la Magicienne, il se prendra les pieds dans la toile tentaculaire qu’elle s’échine à tisser avec patience. »
(toute ressemblance avec des faits bijoutiers existants n’est pas totalement fortuite).

En parlant de faits bijoutiers, je vais dans pas trop longtemps rapatrier Unseelie sur Onirography (le visuel de la boutique a déjà changé), et clôturer pour de bon cette aventure féerique. Il reste encore du matériel créatif, pour vraiment pas cher ! (Fêlures est aussi de retour en stock).

D’ailleurs, les premiers avis à propos de Fêlures sont là ! Vous pouvez lire la chronique de Strega, ainsi que celle d’Acro. Merci à vous ! <3

Lire la suite