Parcourir

18.01.16

La balade des marcheurs de rêves – une nouvelle à lire sur Wattpad !

16 février 2017

(ce titre est interminable)

Comme d’habitude quand je dis que je vais me mettre au boulot sur un texte, j’enchaîne sur carrément autre chose. Voici la première nouvelle de 2017, et je vous l’offre le jour de mon anniversaire ! (j’ai pas vraiment envie de fêter mes 32 ans, alors je fais comme je peux, hein)

La balade des marcheurs de rêves est une ‘suite’ de la petite trilogie de nouvelles que j’appelle L’attrape-rêves – à savoir L’attrape-rêves, donc, Pluie & rouille et La Boussole. Toutes ces histoires ne sont pas forcément à lire pour comprendre La balade, mais vous pouvez le faire si vous n’avez pas encore fait connaissance avec Lili.

« — Et toi ? Qu’as-tu vu ?
— Quatre-vingt-dix-neuf pour cent.
J’avais réussi à faire taire mon angoisse. À l’étouffer. Mais entendre Phil énoncer cette probabilité sur un ton aussi froid… Quasiment cent pour cent de chance de vivre la fin du monde dans un futur bien trop proche. Pas étonnant que la trame des rêves me semble électrique. À vif. Pas étonnant que mes rêves s’affolent… »

Pour lire la nouvelle, c’est comme d’habitude :
Wattpad (elle y est coupée en trois parties)
PDF sur Calaméo

J’espère que ça vous plaira, n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez !

(après, c’est du blabla, tu n’es pas obligé.e de lire si tu ne veux pas)

Lire la suite

Dans le verre – Une nouvelle à lire !

19 décembre 2016

La dernière nouvelle de l’année s’appelle Dans le verre, et c’est, je crois, mon tout premier texte non-SFFF (parce que j’ai beau me creuser la tête, je ne crois pas en avoir écrit d’autres). Une première pour moi, même si les autres thématiques qui me sont chères se trouvent malgré tout entre ces lignes. D’ailleurs, je préfère vous prévenir de suite, ce texte ne respire pas la joie de vivre et est très certainement l’un des plus sombres que j’ai pu écrire. Vous voilà prévenu.e.s 🙂

Comme d’habitude, voici les liens où le lire :

Sur Wattpad
Sur Calaméo, en PDF
Et sa fiche dans la bibliothèque

Histoire d’être complète, je vous propose la BO (Kidneythieves), ainsi que quelques photographes dont j’aime le travail et qui m’ont inspirées pour l’ambiance (et les personnages) : Ingrid HøutcieffLaura Makabresku, Deborah Sheedy et Nathalie Ericson.

Lire la suite

Dialogue avec les ombres – une nouvelle à lire !

7 octobre 2016

Dialogue avec les ombresJ’ai annulé ma participation au NaNoWriMo pour cause de planning déjà chargé, mais écrire m’a un peu démangée ces derniers jours, alors voici une petite histoire qui n’était pas prévue. Dialogue avec les ombres est la suite directe de Burn the Witch, racontant la relation particulière entre Cécilia et Côme qui est un personnage que vous ne connaissez pas, mais que vous reverrez très vite (dans Oracles). Comme je l’ai précisé un peu partout, il faut vraiment lire Burn the Witch avant de lire Dialogue avec les ombres, c’est indispensable pour la compréhension du truc.

« La première leçon que tu m’as apprise, c’est que le hasard n’existe pas. Si ma route a croisé la tienne, elle l’a fait sous la force de milliers de décisions et de choix, dans un but qui nous échappera toujours. Toi, l’adolescente magicienne qui a tout perdu, et moi, l’homme d’affaires en quête de sens. ‘Homme d’affaires’ est une bien mauvaise expression pour définir ce que je suis devenu, mais je la préfère à ‘criminel’. »

Pour vous faire une idée de Côme, imaginez le physique et le snobisme du Mérovingien (Lambert Wilson forever, dans Matrix Reloaded) et la fonction/le boulot/les activités pas franchement recommandables de Frank Semyon (Vince Vaughn dans la saison 2 de True Detective). Côme est un personnage assez insaisissable qui ne m’a pas encore livré tous ses secrets, et que j’aime énormément (pourtant, je n’ai pas été très sympa avec lui dans Oracles, parce qu’il n’est pas sympa lui-même, justement). Surtout, si on part du principe que nos personnages sont les émanations de notre trouble de personnalités multiples, à nous auteur.e.s… Quelle part de moi représentes-tu, Côme ?

Bref, comme toujours c’est à retrouver sur Wattpad et sur Calaméo. J’espère que ça vous plaira !

la fiche de la nouvelle
– le lien vers Wattpad, & le lien vers Calaméo
la fiche de Burn the Witch

Ah, et au passage, restez dans le coin car demain, c’est l’ouverture de ma nouvelle boutique… et j’ai quand même sacrément la trouille…

Bisous les gens.

C’est le Ray’s Day !

22 août 2016

nouvelle_webC’est le Ray’s Day aujourd’hui, une jolie initiative webesque durant laquelle on fête non seulement l’anniversaire de Ray Bradbury, mais on célèbre aussi la lecture. Pour l’occasion, je vous offre une petite histoire, intitulée Une grande nouvelle.

Il s’agit d’un petit texte inédit et sans prétention (toujours de genre fantastique), loin de ce que j’écris d’ordinaire mais qui m’a bien plu. L’idée me trottait dans la tête depuis un moment déjà, alors c’était l’occasion !

« Ils venaient tout simplement de découvrir qu’il existait quelque chose après la mort. Que nous étions tous hantés par des fantômes, que des spectres se promenaient en permanence parmi nous. Les esprits des disparus, coincés dans le monde des vivants, errant un moment avant de partir pour ailleurs. Et tout ça grâce à des chats.
J’en ai fait tomber la télécommande. »

Ce texte est à retrouver, comme toujours, sur Wattpad, et aussi en pdf sur Calaméo.

Ah, et pour finir : le personnage de Selim est un clin d’œil non dissimulé à l’un de mes personnages préférés de Lost, à savoir Miles Straume. C’est voulu et assumé ! Il y a aussi un autre clin d’œil à Lost… Et Lilith est en guest-star sur la couverture.

Une bonne lecture !

La fiche de la nouvelle
Le site du Ray’s Day, pour tout savoir

Burn the Witch – Une nouvelle en lecture libre !

12 mai 2016

J’aime bien tester des trucs avec mon appareil photo, et l’autre jour, j’ai fait ça. J’ai récupéré sans honte aucune le titre de ce fameux morceau de Radiohead diffusé il y a peu (même si ce n’est pas du tout ma came). Burn the Witch. J’adore la sonorité de ces mots qui sonnent comme une formule magique, une malédiction. Du coup, j’en ai fait une nouvelle, qui parle d’ésotérisme, d’amitié et d’abandon (qui a dit ‘comme d’habitude’ ?).

Il s’agit également d’un texte qui se place aux côtés de Souvenirs d’encre, puisqu’il raconte une partie de l’histoire d’un personnage important d’Oracles (dans Souvenirs d’encre, c’était Oxyde. Dans Burn the Witch, c’est… mystère). A placer dans Apocalypse Town, donc.

Comme toujours, c’est à retrouver dans la Bibliothèque, ou en suivant les liens ci-contre :

Lire en ligne
Lire sur Wattpad (inscription requise)

Autre chose : j’ai refait les PDF de toutes les nouvelles du site disponibles en lecture libre, et les ai mis sur Calaméo. Une solution beaucoup plus rapide et simple, surtout si vous ne souhaitez pas vous inscrire sur Wattpad. J’ai également ouvert les commentaires sur Oniro, donc n’hésitez pas à donner votre avis quant à votre lecture des nouvelles, ou même des livres 🙂

Et en parlant de livres, la précommande de l’édition papier de Notre-Dame de la mer ouvrira dans les prochains jours 🙂

EDIT : la couverture de Burn the witch a été remplacée !