• Pas de produit dans le panier

Quoi de neuf ? (2)

Alors, quoi de neuf à Oniroland ?

 

Un NaNoWriMo réussi et loupé à la fois

Comme dit dans un précédent billet, j’avais prévu de participer au NaNo en NaNoRebel, mais il se trouve que j’avais terminé le plan de mon roman Clairvoyants (TOWN 4) et je me suis dit que je pourrais prendre le train en marche une semaine après tout le monde (même pas peur). Alors, oui je me suis lancée, oui j’ai atteint les 50 000 mots, mais non je ne considère pas avoir rempli mon objectif pour autant. Je voulais en réalité terminer le premier jet de ce roman, pour pouvoir le corriger tranquillement en janvier après les fêtes. Sauf que… pendant la rédaction, je me suis rendu compte que je me plantais totalement sur l’intrigue et sur l’histoire, que j’allais vraiment dans la mauvaise direction. Le texte était longuet, les personnages trop bavards, il n’y avait que peu d’actions… et, surtout, je m’ennuyais. Alors j’ai laissé tomber. Mais ça ne m’étonne qu’à moitié : j’ai déjà écrit ce texte trois fois et je sens que quelque chose cloche, un personnage (en l’occurrence une narratrice) que je ne sentais qu’à moitié et un doute sur la façon dont j’allais conclure TOWN. Parce que ça aussi, c’est important : Clairvoyants est le dernier tome de la série, et je ne pouvais absolument pas me tromper. Du coup, j’ai stoppé, et j’ai tout remis à plat, retravaillé mon intrigue, j’ai changé d’époque et j’ai enlevé cette narratrice que j’aime beaucoup, certes, mais qui m’embêtait aussi. Le but sera de développer cette intrigue et de préparer le plan pour janvier.

 

Un autre projet sur les rails

Ça, je n’en dis pas plus pour le moment parce que je commence tout juste, mais je pense que je vais attaquer quelque chose de nouveau dans les prochains jours, un joli projet qui s’est greffé tout seul comme un grand. C’est parfait car ça me fera changer d’ambiance. Je pense que je n’en parlerai que lorsque j’aurai terminé, histoire de garder un peu la surprise 🙂

 

Sur Onirography

Du coup, en attendant, je peaufine un peu mon site pour qu’il me soit pleinement satisfaisant, et je crois que je touche au but. Déjà, j’ai changé (encore) la bannière. Comme je vous sais impatient·es, j’y ai mis un aperçu de la couverture d’Oracles, que je vous dévoilerai d’ici deux semaines ! Cette illustration (réalisée par mon chéri, comme toujours) représente à merveille un personnage que vous connaissez déjà si vous avez lu mes nouvelles (Cécilia / Francesca), mais elle est l’illustration parfaite de ce que j’appelle le Plan de l’Onirographe, à savoir la vaste histoire que j’écris peu à peu.

Ensuite, j’ai ajouté une page à propos d’OniroProds, le nom que je donne au ‘label’ sous lequel je publie mes livres. Ce n’est pas grand-chose, mais il y a un petit truc dedans… #JeDisÇaJeDisRien

J’ai aussi complété la page A propos en y ajoutant quelques liens que je considère importants, et aussi une petite galerie de ma maison à moi, mon environnement de travail et de vie, ou en tout cas une partie (promis, je ferai plus tard une photo de ma bibliothèque, mais on doit d’abord en acheter de nouvelles parce qu’on n’a plus de place). Je la mets ici aussi :

 

 

Et pour terminer, et c’est important puisque c’est à propos de la visibilité sur le net : comme on le constate dernièrement, les réseaux sociaux (et surtout Facebook) mangent artificiellement la visibilité de chacun·e à cause d’algorithmes afin de nous pousser à payer de la publicité. Pour tenter de remédier à cela, je ne peux que vous conseillez ces quelques petites choses :

Cette dernière solution est toute nouvelle, je viens de l’installer : dans la barre qui se trouve à droite (ou tout en bas de la page si vous êtes sur la version mobile), il y a un petit formulaire à remplir avec votre adresse email. Ainsi, vous recevrez dans votre boîte aux lettres une notification à chaque fois que je publierai un nouveau billet, et vous ne manquerez rien ! Cette solution est indépendante de ma newsletter, et si vous souhaitez recevoir les deux, il vous faudra vous inscrire aux deux. Bien entendu, les adresses emails collectées ne seront JAMAIS cédées à des tiers.

 

Voilà pour aujourd’hui ! 🙂

 

Laissez votre commentaire