L’Onirographe

portrait 300x300 LOnirographe

« Autrefois machine à voyager dans les rêves, aujourd’hui marcheur à travers les mondes, l’Onirographe possède le pouvoir de soulever des voiles, de passer les frontières entre les différentes strates de réalité. On en a vu de plus en plus, avant la fin du Prunellier, plus puissants que jamais, à la recherche d’un refuge dans le temps et l’espace. Lorsque la Fin des Temps est venue, les Onirographes se sont regroupés en une guilde, celle des Voyageurs, afin de compiler les Histoires de chaque monde, afin qu’ils ne tombent pas dans l’oubli. »

Préambule du code de la Guilde des Voyageurs

Onirography était autrefois un portfolio pour montrer mon travail en ligne. Aujourd’hui, il devient un journal créatif personnel, dans lequel je parle de ce que je crée (illustrations, textes, bijoux, ou autre création), ainsi que ce que j’aime (en tant que boulimique d’images, ou lectrice quasi-compulsive). Il s’agit également du blog de ma boutique Unseelie.fr, une petite échoppe bretonne de bijoux féeriques.

Touche-à-tout monomaniaque, mes univers tournent autour de l’onirisme, un peu de gothique et beaucoup de féerie, avec un rien de science-fiction et de victorien. J’aime les chats, les oiseaux, les vieilleries, avec un attrait particulier pour la nuit et une obsession marquée pour l’Hiver. Au fil des années, des univers se sont créés, se rejoignant pour former une grande histoire (dont les prémisses peuvent se lire dans mon recueil de nouvelles Le Rêve du Prunellier), exprimée à travers chacune de mes créations. Comme j’aime autant écrire que dessiner, créer un bijou que peindre, prendre des photos ou customiser des poupées, je réalise tout ce que j’aime faire et je les montre ici.

Mon travail se concentre actuellement sur la création de bijoux faits-main et uniques, sur ma boutique Unseelie.fr, qui est mon emploi à plein temps. L’illustration est revenue à la place qu’elle occupait auparavant, c’est-à-dire un simple hobby. Je ne prends donc que très peu de commandes, voire pas du tout (vous pouvez voir mes publications dans la Galerie).

Dans la vraie vie, j’aime la pluie et les jouets vintage, je suis une féministe convaincue qui déteste toutes les exclusions, j’adore la politique et Je vis actuellement à Rennes, avec Lilith, mon chat psychotique héroïne du livre Le chat qui avait peur des ombres, et mon compagnon Xavier Collette, illustrateur.

Chez moi !

 

Mes comptes pro : Facebook, Twitter
Je sévis aussi sur DeviantART, Twitter (perso), Pinterest, TumblrInstagram.

Je suis l’auteur du Tumblr Vis ma vie d’illustrateur

Contact / FAQ