Les premiers chapitres d’Elisabeta

25 mai 2017

Tout est dans le titre ! Je vais mettre en ligne le début d’Elisabeta, mon roman vampirique (qui se déroule dans le même univers que Les Archivistes). Je compte mettre les premiers chapitres (le prologue + les quatre premiers) et voir ensuite. Ce sera une façon de présenter les trucs sur lesquels j’ai bossé, et d’en faire un peu la promotion :) Pour le moment, je ne sais pas vraiment ce que je vais faire d’Elisabeta, je ne suis pas décidée entre l’autopublication ou l’envoi à des éditeurs (ce qui risque de mettre looooongtemps parce que, ben… je ne sais pas si j’ai envie !).

Voici le pitch (qui mériterait d’être amélioré) :

« « Le Cercle » désigne une société secrète cachée dans les ombres de l’Histoire depuis ses balbutiements, et fédère le peuple immortel que les humains nomment « vampires ». »
En France, Saraï est une jeune immortelle assignée à résidence depuis toujours ou presque. Elle a été jugée pour avoir manifesté un pouvoir parapsychique interdit, un don qu’on lui a retiré avant de la marier de force et de la contraindre à ne jamais quitter sa maison.
En Italie, Giovanna est une mortelle qui vit en compagnie d’un vampire, et dont elle est la seule source de sang. Elle non plus n’a pas eu le choix : née dans une famille proche du Cercle, elle a dû se soumettre à leur autorité et quitter sa petite vie toute tracée.

Jusqu’à ce jour de novembre 2014, quand une éclipse solaire se produit. Le phénomène réveille le don endormi de Saraï. Giovanna, quant à elle, est agressée dans sa propre maison par un immortel, qui lui donne de force la vie éternelle. Depuis, le Cercle les menace de mort, car il ne tolère pas les écarts de ce genre.
Grâce à son don, Saraï entend l’esprit d’une ancienne Reine immortelle, Elisabeta, dont l’âme est piégée à l’intérieur d’une poupée de porcelaine. Elisabeta a tout perdu : son pouvoir, son règne, son enfant et son amant. Réduite aujourd’hui à l’état de fantôme, elle accepte de venir en aide à Saraï qui veut se confronter au Cercle, quitte à le détruire.

Sophie a lu (et rerererelu) les différentes versions du texte (et m’a beaucoup aidée à l’améliorer), elle en parle sur son site (qui est de retour, youpi !).

Le début se trouve donc sur Wattpad et sur Scribay, et j’ajouterai les prochains chapitres deux fois par semaine :)

N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez ! ^o^

2 commentaires

  • Répondre Sophie Castillo 25 mai 2017 à 21:53

    J’en pense que c’est très bien ! :D
    Voilà, c’est tout pour moi, merci.

  • Répondre Cédric Jeanneret 26 mai 2017 à 00:16

    Perso j’ai adoré également.

  • Répondre