La balade des marcheurs de rêves – une nouvelle à lire sur Wattpad !

16 février 2017

(ce titre est interminable)

Comme d’habitude quand je dis que je vais me mettre au boulot sur un texte, j’enchaîne sur carrément autre chose. Voici la première nouvelle de 2017, et je vous l’offre le jour de mon anniversaire ! (j’ai pas vraiment envie de fêter mes 32 ans, alors je fais comme je peux, hein)

La balade des marcheurs de rêves est une ‘suite’ de la petite trilogie de nouvelles que j’appelle L’attrape-rêves – à savoir L’attrape-rêves, donc, Pluie & rouille et La Boussole. Toutes ces histoires ne sont pas forcément à lire pour comprendre La balade, mais vous pouvez le faire si vous n’avez pas encore fait connaissance avec Lili.

« — Et toi ? Qu’as-tu vu ?
— Quatre-vingt-dix-neuf pour cent.
J’avais réussi à faire taire mon angoisse. À l’étouffer. Mais entendre Phil énoncer cette probabilité sur un ton aussi froid… Quasiment cent pour cent de chance de vivre la fin du monde dans un futur bien trop proche. Pas étonnant que la trame des rêves me semble électrique. À vif. Pas étonnant que mes rêves s’affolent… »

Pour lire la nouvelle, c’est comme d’habitude :
Wattpad (elle y est coupée en trois parties)
PDF sur Calaméo

J’espère que ça vous plaira, n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez !

(après, c’est du blabla, tu n’es pas obligé.e de lire si tu ne veux pas)

Mes marcheurs de rêves, qu’on appelle aussi onirographes pour certains d’entre eux, sont des personnages qui existent depuis longtemps (depuis Le Rêve du Prunellier avec Layelis et Nolwenn). J’ai raconté leur histoire à tous dans le roman L’Épine Noire (qui doit être réécrit cette année), mais comme toujours, je ne sais pas quand ni comment je pourrais vous partager mes romans. J’ai donc souhaité mettre à plat ce concept de marcheurs de rêves pour que vous puissiez les découvrir plus tôt, surtout qu’il y en a beaucoup dans toutes mes histoires. Lili, vous connaissez déjà si vous avez lu mes autres nouvelles. Phil, lui, est connu (un peu) des chanceux.ses qui ont acheté Les chroniques de l’Épine Noire : il s’agit d’une nouvelle incarnation de Filius (dont j’avais réalisé le portrait (voir ici)) (et dont j’ai changé l’orthographe en cours de route, passant de Fillius à Filius. Pourquoi ? Je l’ignore).

Filius

Ces deux-là sont aussi de retour dans Passeurs, ainsi que dans Onirophrénie qui est un autre roman à écrire cette année. La nouvelle que je vous présente aujourd’hui est donc le croisement de trois romans, qui vont permettront de poursuivre le voyage quand ils seront publiés. Un jour.

Un truc rigolo : il y a énormément de détails de tous mes romans & nouvelles sur la photo qui sert de couverture à La balade des marcheurs de rêves. Les livres et les objets sont quasiment tous des éléments qu’on retrouve dans mes histoires : le livre des oracles, les chroniques du Cercle, la bouteille avec les cendres, la tête de corneille, l’onirographe, le code de la Guilde des Voyageurs, la lanterne de Silence… 

Pour finir, ce texte fera partie du prochain recueil autopublié que je prépare dans mon coin. Il manque une ou deux nouvelles pour boucler le tout, et je pense vous le proposer d’ici un mois ou deux. Ça s’appellera 18.01.16 et ça parlera d’événements qui se déroulent avant la fin du monde (mais pas forcément en rapport). J’ai hâte de vous montrer tout ça !

A bientôt !

Pas de commentaire

Répondre