Parcourir

Notre-Dame de la mer

Petit, tout petit…

28 mars 2017

Bon, en vrai, je suis très peu inspirée par le titre de ce billet, ce sera d’ailleurs un peu le bazar là-dedans…

Peut-être l’avez-vous vu hier : le site Vampires & Sorcières a décerné les V&S Awards ! Ça se passait sur leur page Facebook, bravo aux gagnant.e.s ! Notre-Dame de la mer et Fêlures s’étaient trouvés dans les livres sélectionnés au premier tour, ce que je trouvais déjà énorme. Puis ils se sont glissés dans le deuxième tour (encore plus énorme), et ont fini deuxièmes de leur catégorie (fantastique et recueils/anthologies) (vraiment vraiment énorme). Du coup, je voulais dire un gigantesque merci à toutes celles et ceux qui ont voté, mais aussi à Vampires & Sorcières, non seulement pour avoir sélectionné mes deux bébés au premier tour, mais surtout surtout surtout pour donner leur chance aux auteurs & autrices indé (en parler, chroniquer leurs livres, etc). Car mine de rien, avoir une mini chouille de visibilité dans le vaste monde du web, c’est compliqué…

Lire la suite

376 226 mots plus tard

20 décembre 2016

C’est l’heure du bilan ! L’année dernière, plus ou moins à la même date, j’avais prévu :

d’éviter surtout de faire trop de plans sur la comète, parce que souvent, c’est difficile de s’y tenir.
Ahahah, la bonne blague. Loupé.

–  d’essayer de sortir enfin la suite du Chat qui avait peur des ombres, et tenter de brainstormer sur un projet commun avec mon chéri.
Loupé encore, et en beauté.

de remanier entièrement ma boutique, pour qu’elle soit plus proche de ce que j’aime, pour qu’elle me ressemble un peu plus.
Je l’ai tellement remaniée qu’elle n’existe plus (je ne tirerai aucune conclusion sur cet état de fait).

de reprendre Tueurs d’anges, d’écrire Oracles ainsi qu’un troisième roman.
Voilà au moins quelque chose que j’ai réussi : la trilogie Town est terminée. Au total, j’ai aligné quelques 376 226 mots, soit quatre romans (1 qui a été remanié, 2 qui ont été écrits & remaniés ensuite, 1 qui attend la correction de sa V.2) et quatre nouvelles.

Et sinon, je fête mes trois ans sans vapote et mes quatre ans sans tabac, je ne me suis toujours pas mise au sport, j’ai autopublié une novella, ai vu la magnifique antho avec ma première nouvelle à moi dedans (mais ne l’ai pas encore à la maison), ai encore pris des photos, ai ouvert une nouvelle boutique, ai envoyé un portrait à l’un de mes artistes préférés (qui a kiffé, et même deux fois), et n’ai pas encore réglé les quelques névroses qu’il me restait. Finalement, je les aime bien celles-là, alors je les garde.

Pour 2017, je compte poursuivre mon objectif habituel, soit au minimum écrire deux romans (en plus des nouvelles, qui me viennent un peu par hasard et que je ne peux pas planifier). Pour le moment, ça donne ça :

Elisabeta (roman) (correction de la V.2) (dans les prochains jours, si ça se trouve ce sera fini avant janvier) ;
L’attrape-rêves (roman) (rédaction + correction, un truc post-apo (oui, encore) que j’espère bien barré, poétique et (très) sombre, en compagnie de Lili, un personnage croisé dans Fêlures) ;
L’Épine Noire (roman) (réécriture de A à Z + correction) ;
Brume (scénario BD, le fameux projet avec mon chéri) ;
La suite du Chat ! (avec Ulule) ;
– me botter le cul pour soumettre tous ces machins à qui de droit ;
– et c’est déjà pas mal.

Il y aura sûrement une nouvelle autopublication, du genre recueil de nouvelles comme Fêlures (pour l’instant, j’ai quatre textes, il m’en faudrait quatre autres, pour bien faire. Mais la nouvelliste en moi est une putain d’emmerdeuse capricieuse). J’avais prévu d’autopublier Town (ainsi que de les mettre sur Wattpad), ce qui ne se fera pas avant nouvel ordre car on m’a enguirlandée à ce propos (« non, tu ne peux pas autopublier ça, ce serait les gâcher ») (je résume, hein). Je sais qu’un certain nombre de personnes ici espérait relire Tueurs d’anges et découvrir ses deux petits frères, donc désolée, ce n’est pas (plus) prévu pour le moment 🙂

Lire la suite

Quelques news (dédicace, chroniques & bijoux)

9 décembre 2016

Voici quelques petites news livresques mais pas que !

Des chroniques

Parce que ça fait toujours plaisir, Notre-Dame de la mer a été chroniqué par Xian Moriarty, Acro, Marie et Tiphs. Merci beaucoup à vous ! ❤

Sachez que j’en ai reçu un carton entier (des ND de la mer), ils n’attendent que vous pour être lus ! –> Par ici.

15400499_724738751016077_8074390510798199514_n-1Des dédicaces

Une dédicace, pour le coup, et pas des moindres : la librairie Critic et le bar L’Heure du jeu organisent un mini-salon du livre de Noël à Rennes ! Retrouvez 10 auteurs rennais à L’Heure du jeu le mercredi 14 décembre, à l’occasion des Mercredis de l’Imaginaire Rennais. Vous pouvez retrouver toutes les informations par ici.

Pour ma part, je serai présente avec mes livres Fêlures, Notre-Dame de la mer, Le Chat qui avait peur des ombres, et peut-être Abyss the Universe et l’anthologie Routes de Légendes (sous réserve).

Des bijoux

Exceptionnellement, trois bijoux en wire-wrapping seront vendus ce soir sur la page Facebook d’Oxyde Jewelry. Le but est de vider le matériel qu’il me reste et que je ne souhaite pas vendre en l’état, donc de nouveaux bijoux de ce genre seront sûrement réalisés courant 2017, et vendus dans une boutique Etsy. Je raconte tout ça ici. Les trois bijoux, eux, seront mis en vente ce soir à 19h sur Facebook. Retrouvez les modalités ici.

vente

Et le reste

Je poursuis ma réécriture d‘Elisabeta, qui vient de dépasser les 100 000 mots. C’est assez dingue pour être souligné car mes romans sont souvent très courts (je peine à dépasser les 400 000 signes d’ordinaire, ici on en est rendu à 576 000). Et ce n’est pas terminé, puisque je table pour un bébé final qui pèsera dans les 700 ou 800 000. Je ne sais pas trop quoi penser de cette réécriture, pour le moment ; impossible de savoir si ça tient la route, si j’ai réussi à surmonter les grosses lacunes du premier jet, etc. J’aurais tendance à penser qu’en se complexifiant, il y gagne beaucoup : l’intrigue et les enjeux ont beaucoup évolué, l’ajout de deux nouvelles narratrices en plus de la première (dont l’une occasionnelle) est bien plus judicieux, et surtout le contexte s’est beaucoup enrichi. Je me balade beaucoup en Italie (Florence lors du Quatrocento, Naples et Positano aujourd’hui (que je ne connais qu’en photo mais que je veux absolument voir de mes propres yeux. D’ailleurs, malgré ce que mon nom de famille peut faire penser, je ne connais pas du tout l’Italie qui est, pourtant, mon pays de cœur)), j’invente une société entière et m’éclate à y ajouter l’Eglise et le Vatican. Bref, pour le moment c’est un brouillon merdique pas fini, mais je me dis que le résultat final peut être sympa. A suivre !

A bientôt pour le bilan de l’année !

Septembre !

5 septembre 2016

C’est la rentrée, c’est la rentrée, c’est la rentrée !

Pour tout dire, je n’aime pas du tout l’été. Déjà, il fait chaud et les jours sont les plus longs de l’année, et j’aime pas. Ensuite, quand on travaille chez soi, en indé, sans vacances et donc sans repère sur les différentes périodes de l’année, on se sent un peu perdus pendant les grandes vacances (parce que, justement, quasiment tout le monde est en vacances). Du coup, quand la rentrée arrive, je suis toujours contente parce que le monde se remet à tourner un peu dans le bon sens, et c’est le retour (normalement) du froid. Et puis c’est l’automne, et après c’est l’hiver, et c’est cool.

Car je suis la magnifique, merveilleuse, Ma Madam' Mim !

« Car je suis la magnifique, merveilleuse, Ma Madam’ Mim ! »

Ceci étant dit, ça fait longtemps qu’on n’a pas parlé boulot, ici. J’ai tendance à délaisser un peu mon site quand je bosse sur des trucs et que je ne peux/ne veux pas en parler parce qu’il n’y a rien de concret. Dernièrement, j’ai terminé ma trilogie post-apo (Tueurs d’angesOracles  Passeurs) et je me suis retrouvée un peu désœuvrée, comme souvent, sans savoir du tout ce que je vais en faire, pour diverses raisons. Après réflexions, il est possible que je les propose à la lecture sur Wattpad (plusieurs fois on m’a demandé si j’allais réactiver Tueurs d’anges, j’en conclus qu’il a été apprécié). MAIS je n’ai pas vraiment décidé. De toute façon, je ne manquerai pas d’en causer ici !

Lire la suite

Départ imminent

28 mai 2016

livresLes premiers exemplaires de Notre-Dame de la mer sont arrivés ! Ils sont tous beaux tous jolis, et prêts à partir vers leurs nouvelles maisons : je prépare dès demain les expéditions qui se feront lundi. Le livre est maintenant disponible dans la boutique 🙂

Concernant la suite :

 – L’édition papier sera également disponible à l’achat sur la plateforme de vente de Lulu.com, ainsi que sur Amazon. Mais je ne sais pas quand (je crois qu’il faut quelques semaines pour déclencher le truc). Je vous tiendrai au courant.
– De même pour l’édition numérique : je vais m’y atteler et les versions epub, mobi et pdf seront bientôt disponibles à la vente ici-même. Même chose que précédemment, ce sera disponible sur les points de vente en ligne habituels (Amazon, Fnac, etc), mais ça prend deux à trois semaines.

Je rappelle aussi, pour les personnes qui souhaitent chroniquer le livre, je peux vous l’envoyer en numérique 🙂

Pour acheter le livre, c’est par ici.

(nota bene : Je vais me faire un peu plus rare ici et sur Facebook, en ce qui concerne les petites choses sur lesquelles je travaille. Cela me met la pression et m’empêche de me concentrer – toujours cette bonne vieille petite voix grinçante qui me répète de tout cacher tant que rien n’est concret. Je ne glande pas pendant ce temps, bien au contraire : je termine le vaste chantier commencé (dont je parle dans le précédent billet). That’s all)